Myriam trouble

Myriam troubleSale quart d’heure pour un salaud !

Accéder au catalogue Noire Soeur

« Grincement des freins… le convoi s’arrête sur la rampe… silence de glace au fond de soi… soif… soif… on entend les flonflons d’un orchestre… les lourdes portes en bois coulissent… il fait presque nuit… froid… ordres hurlés… affolement… c’est ici notre dernier arrêt… Arbeit macht frei… travailler passe encore… aufstehen… schnell, schnell… aboiements des chiens… des gardes… los… los… Schweinerei… Juden… des cadavres enjambés sur le plancher du wagon… c’est haut le wagon… membres engourdis… manque de me casser les os… tant pis… en rang… je grelotte de froid… schnell… à boire… une flaque… quelqu’un à terre… du jus noir… boit… file… longue file… tri… SS qui fait signe de la main… Aussortierung…recht… droit… links… nein… nein… gauche… Maul zu !
Myriam actionne rageusement son clavier d’ordinateur. Elle crie :
« À gauche, à droite, à gauche, pas de travail, pas de tatouage, pas de Kommando pour prolonger votre sinistre vie, professeur, décidément pas de chance ! »

Myriam trouble, Max Obione, nouvelle noire, collection Noire Soeur
€ 0.99

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :