Noire mémoire

Noire mémoireLe passé, parfois, cache dans ses replis de noirs secrets
qui marquent le présent d’une indélébile empreinte.

C’ÉTAIT L’ANNÉE OU GAINSBOURG enfilait Birkin à longueur de journée dans toutes les radios de la ville.
Je peux vous le dire, quand on a 17 ans et que la sève monte, les soupirs d’une nana qui en prend plein le fion, ça fait flipper.
C’était aussi l’année de Woodstock, l’année où les mecs comme moi devaient choisir entre se laisser pousser les tifs jusqu’aux pectoraux ou rester des mecs. Dessiner des mouettes sur leurs jeans ou continuer à bander.

Paul Colize grimpe au zénith de la galaxie polardière en raflant bon nombre de prix pour ses romans publiés à La manufacture. Notre auteur belge connait sa consécration après la publication de trois romans édités chez Krakoen. Comme pour bon nombre d’auteurs, la nouvelle reste un terrain d’aventures stylistiques où le jeu de Colize excelle.

Noire mémoire, Paul Colize,  3 nouvelles, collection Noire Sœur
0,99 €

Mieux connaître l'auteurTéléchargerAccéder au catalogue Noire Soeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :