El Diez

El DiezLa ville de Naples gangrène tout ! Jusqu’à l’espoir que Diego Maradona avait su lui redonner.

IL EST AU CENTRE DU RECTANGLE VERT, au stade San Paolo à Naples, cerné par 70000 tiffosi, serrés dans les tribunes, déjà fous et conquis par Dieguito. Son maillot floqué ne frémit pas sous la brise marine, cette mer qu’on n’entend plus, déjà négligée, oubliée par la foule qui hurle son amour à Diego.  Aujourd’hui, Maradona n’a pas encore joué au football sur cette pelouse, il vient seulement saluer, humblement, le peuple napolitain ; celui de Spaccanapoli à l’odeur de camphre, celui des Quartiers Espagnols pourrissant dans les caves insalubres et l’autre, celui du Vomero, à la prégnance d’amour tarifé. Les drapeaux bleu et blanc du S.S.C. Napoli claquent dans les travées, on brandit des écharpes et quelques prêtres favorables au 4-4-2 commencent à prier pour El Pibe Del Oro.

Marc Villard est sans conteste le nouvelliste le plus capé de la galaxie noire. D’abord, parce qu’il écrit presque exclusivement des nouvelles, ensuite parce que son œuvre constitue au fil des publications une somme narrative qui le place en position de maître du genre. Chez Ska, on est particulièrement heureux et fier qu’il ait accepté de figurer à notre catalogue.

El Diez, Marc Villard, nouvelle noire, collection Noire Soeur
0.99 €
EAN 9791023402957

LOGO LIBRAIRIE.qxd

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :