Apple censure SKA

Soeur Fouettard - I - "Loulou"L’ordre moral planétaire serait-il en marche ? Voici le message que le distributeur de SKA, en l’occurrence Immateriel.fr, nous a renvoyé.

Problème qualité Apple iBookstore. Contenu interdit ou choquant.
This book contains Prohibited Explicit and/or Objectionable Content that is not allowed.
Sœur Fouettard – Première partie – Loulou
de Max Obione publié le 01/03/2014

Chaque mois SKA adresse à son distributeur numérique les sorties du mois, ce dernier se charge de les expédier  à tous les revendeurs, tels qu’Amazon, Fnac.com, Nolimstore, etc. soit plus de 60 plateformes de vente d’ebooks en ligne, dont Apple. La marque à la pomme propose notamment les ebooks SKA sur son Apple iBookstore. Chaque revendeur effectue un contrôle de qualité préalable sur la compatibilité technique du fichier. Ce qui est tout à fait naturel. Mais Apple raffine son intrusion par un contrôle de la « bienséance » de la couverture. Plusieurs couvertures de SKA ont été retoquées du fait de leur indécence supposée. SKA après avoir renaudé à refaire des couvertures s’est plié à ces exigences et depuis lors, la graphiste se censure tentant de rentrer dans les clous de « leur » code moral.

Mais escalade bien plus grave encore, Apple, si l’on en croit le message, jugerait également du contenu. La bêtise en cette occurrence est à son summum ! Car évidemment, personne n’a lu chez Apple la première partie de Sœur Fouettard. C’est semble-t-il un robot, (eh oui !) qui analyse à la hache les contenus. C’est sans doute le mot « sœur », – la religieuse -, qui a allumé le clignotant rouge et donné l’alerte. Ce mois-ci un brûlot bien plus iconoclaste est passé à travers les ciseaux de cette imbécile d’Anastasie américaine. On commence à dresser le catalogue des interdits de la marque à la Pomme : surtout pas de bouts de seins en couverture, pas de mot désignant un ordre religieux…

Loulou, la première partie de Sœur Fouettard ne sera donc pas vendue par Apple, heureusement toutes les autres plateformes revendeur la proposent. Morale de l’histoire : il faut scrupuleusement veiller à la diversité de l’offre culturelle, acheter en ligne sur les autres plateformes, et en ce qui nous concerne, qui concerne tous les acteurs culturels : créer et éditer en toute liberté  y compris celle de blasphémer (ce qui n’est pas le cas dans Sœur Fouettard, au demeurant). Les marchands n’ont pas à dicter leur loi prudhommesque ridicule. Pour une fois, notre débonnaire Max ne rigole pas de cette affaire,

Au fait, lisez Loulou ! Et soutenez SKA.

SKA sera au salon du livre de Paris, venez en discuter avec nous.

 

Un commentaire sur “Apple censure SKA

Ajouter un commentaire

  1. Heureusement, la maquettiste est dotée de beaucoup de talent et nos couvertures, sous la contrainte absolue de ne pas montrer de tétons, profitent finalement d’être produites sous cette contrainte. Elles sont régulièrement louées, appréciées… et les auteurs aiment se blottir sous d’aussi douillettes couvertures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :