Une descente aux enfers…

L’amour d’une mère conduira celle-ci à tirer son fils des flammes de l’enfer où stupre et fornication font un affreux ménage…

Voici en bonnes feuilles, un court extrait du début de la nouvelle inédite Inferno signée George Sand à paraitre chez SKA à partir du 1er avril 2014.

Inferno (inédit)« […] il y avait, à cette époque point si lointaine, dans un hameau reculé du village de V***, une jeune veuve fort gênée. Mariée encore enfant à un magistrat de vingt-sept ans son aîné, le marquis de M***, Thérèse d’A*** l’avait pourtant aimé et servi avec toute l’innocence de la jeunesse. Quoique friand de chair fraîche, cet homme, qui était un libertin arrivé au bout du dégoût de lui-même, ne tarda pas à se détourner de son innocente épouse pour retourner aux bacchanales par l’aiguillon empoisonné desquelles il réveillait avec toujours plus de peine ses sens fourbus. Son être corporel était pareil à une momie que rien ne saurait ranimer, son âme déjà tenait salon dans les forges infernales, vomissant jusqu’au ciel les jets étincelants de sarcasmes qui lui assuraient dans le monde la gloire des esprits licencieux. Deux ans après ce mariage, il mourut dans les bras d’une courtisane, ne laissant à la malheureuse Thérèse que ce mal terrible qu’on dit de Naples, et un enfant blond plus éthéré qu’un ange, le petit Jacques M***.
Thérèse aimait cet enfant à la folie…. »

diableillustration Marie Brizart

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :