Les gants de Cerdan

Les gants de Cerdan

Le vieux Milou prétend que l’avion qui transportait Marcel Cerdan s’est écrasé sur le Mont-Blanc

Parfois il se mettait en colère et sortait alors son argument choc ; cette nuit-là, la fameuse nuit du 27 au 28 août 1949, sur le glacier, il avait vu, dans la neige, les gants de Cerdan, deux belles grosses boules rouges, deux fruits écarlates, comme une paire, bégayait-il d’émotion, de griottes toutes fringantes. Las, au moment de s’en saisir, les moufles avaient glissé dans une crevasse qui les avait absorbées.

L’admiration envers un grand champion, devenu quasiment un héros mythique pour tous les passionnés du noble art, perturbe le psychisme d’un gendarme à la retraite. Lubie, obsession, croyance… jusqu’au jour de la révélation ; il était dans le vrai.

Les gants de Cerdan, Gérard Streiff, nouvelle noire, collection Noire sœur, 0.99 €
EAN
9791023403053

Logo e-librairie 2

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :