La savate à Marceau

La savate à Marceau

Le jeune espoir de la boxe française voit son ascension stoppée par la Grande guerre.

Il s’écroula à la renverse sur le tapis, ses yeux se révulsèrent et ses doigts s’agitèrent frénétiquement. Le Molosse lâcha un « Hé merde ! de dépit. Tant pis pour lui ! »
Marceau s’enfonça dans les ténébreux souterrains du coma. Au matin du troisième jour, ses paupières palpitèrent comme les ailes d’un papillon en train de crever et cinq minutes après, il écarquilla des yeux tout ronds.

Demetz nous plonge dans l’immédiate avant-guerre 14-18. On pratique la savate dans les arrières salles de bistrot éclairées au gaz. La violence des coups cause de terribles dégâts. Sous la férule d’un manager sans scrupules, Marceau connait la gloire éphémère… puis la défaite. Mais il aura sa revanche…

La savate à Marceau, Jean-Marc Demetz, nouvelle noire, collection Noire sœur, 0.99 €
EAN
9791023403077

Logo e-librairie 2

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :