Maintien du désordre

Maintien du désordre

Les guerres ne finissent jamais vraiment. À preuve, quand certaines plaies sont encore ouvertes…

UN JEUNE S’EST APPROCHE DE MOI. Akli, d’origine algérienne, pas du tout le genre loulou de banlieue, avocat de formation, conseiller au cabinet du procureur au tribunal pénal international à La Haye. J’écoutais d’abord d’une oreille distraite. Les jeunes mecs, tout dans la tchatche et rien ailleurs ! Il faisait étouffant. On sortit sur le balcon. En bas, la ville couvait, obscure vers la zone de l’usine explosée, poudrée de lucioles et d’étoiles sur les coteaux. Le vent avait tourné à l’ouest d’une caresse frigide pas nette. Je refermai mon blouson sur mon décolleté. L’air d’un regret, il laissa perdre ses yeux au loin. Des yeux vert agate.

Francis Pornon, puisant dans son vécu la matière de ses nombreux romans, expose comment les séquelles de la guerre, entre vengeance et amour, conduisent parfois à renoncer à ses principes.

Maintien du désordre, Francis Pornon, nouvelle noire, collection Noire Sœur, 0.99 €
EAN
9791023403183

Logo e-librairie 2

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :