Hôtel du canal

Hôtel du canalDans les tourments de la guerre, la résistance est aussi celle des cœurs. 

Elle glissa à son oreille :
— Vous êtes probablement repéré. Je dois vous intercepter. Nous sommes un couple, en route pour Toulouse…
Calmement, il cueillit son visage entre ses mains et piqua un bécot sur ses lèvres. Puis, comme se ravisant, il plongea longuement ses yeux noirs dans le gris bleu de ceux de Rosette. Alors, il pencha la tête et lui donna un long baiser. Elle voulut recevoir la caresse froidement, les lèvres closes. Mais l’eau de toilette musquée, la tendresse de l’étreinte et surtout le manque d’amour, eurent raison de sa réserve. Elle se surprit à ouvrir la bouche à une langue chaude et humide. Le baiser dura.

Francis Pornon narre avec élégance et sensibilité une brève idylle de deux inconnus au cours de la 2eme guerre. Dans la tourmente et l’angoisse, la pulsion de vie se révèle la plus forte quand la chair exige de vivre malgré tout. 

Hôtel du canal, Francis Pornon, nouvelle, collection Culissime, 1,49
9791023403947

Logo e-librairie 2

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :