Pour quelques doigts

Pour quelques doigtsHeures brûlantes de l’apprentissage du corps de l’autre, le premier soir, quand l’autre ne craint aucune audace… 

LE CUIR GLISSE SUR SA PEAU, puis s’enfonce, elle veut que je lui fasse mal, elle me dit de lui faire mal, elle veut avoir des marques sur sa peau, que ça laisse des traces, qu’au moins quelque chose laisse des traces, elle veut que ce soit douloureux, elle veut ressentir, je serre plus fort. Elle est entravée, les poignets ligotés aux montants du lit.
Je prends ses collants, je m’en sers de bandeau que je noue autour de ses yeux. 

Quand on dit qu’un auteur est prometteur, on s’attend à ce que la promesse s’accomplisse. Constatons que Madamour est au rendez-vous dans cette nouvelle érotique. Il impose une proximité indéniable avec ses personnages, le lecteur est pris dans les méandres du désir et de la désillusion amoureuse.  

Pour quelques doigts, Baptiste Madamour, nouvelle, collection Culissime, 1,49
9791023404029Logo e-librairie 2

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :