Salves

SalvesUne femme entre en dépression comme d’autres partent en guerre.

ENFIN, JE NE LES AIME PLUS. Je ne sais plus vraiment quand ça a commencé. Non, ce n’est pas venu d’un coup, comme ça, non. C’est arrivé petit à petit. Ça s’est infiltré en moi, comme une bactérie dans une plaie mal soignée. L’infection a débuté avec mes enfants. J’avais beau les regarder, ils m’apparaissaient de plus en plus comme deux étrangers bruyants. Je les câlinais, puis, tout à coup, me levais sans mot dire. Je ne les écoutais plus me raconter leur journée. J’esquivais les questions, préparais mécaniquement les repas, faisais couler les bains. Parfois beaucoup trop chauds. Et les plats bien trop froids.

Eva Scardapelle saisit à merveille le moment où le noir de la dépression tourne au rouge sanglant.

Salves, Eva Scardapelle, nouvelle, collection Noire sœur Mélanges, 0.99 €
EAN 9791023404197

Clic sur le logo pour accéder au téléchargement
Clic sur le logo pour accéder au téléchargement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :