L’œil du Paon

L'oeil du PaonAveugle et très belle, elle séduit et parle comme on peint, à fleur de peau et de sexe.

MALGRE SON HANDICAP de voyant, il y avait eu de la première fois dans ce baiser noir, aucune bouche de manta, heureusement. Il n’avait pas su qui de leur duo avait regardé l’autre le premier, de la main, du bras et de l’étreinte. Xi était contre lui, c’était une nuit infiniment veloutée qui épousait son corps, étoffe contre étoffe, et la peau qui ne se dérobait pas, prise dans le plissé du tissu, c’était une eau sans eau, limitée au seul contact de deux êtres se rencontrant, sans heurt, aimantation lente, irréversible. Aucune image à décrire, aucune lumière, c’était une nuit aveugle se perdant dans les mots qui étaient dans l’incapacité de la définir.

Claude Soloy nous propose, dans ce texte d’une merveilleuse légèreté, une promenade de nuit dans les couleurs de la poésie amoureuse.

L’œil du Paon, Claude Soloy, nouvelle, collection Mélanges, 1.49 €
EAN 9791023404227

Clic sur le logo pour accéder au téléchargement
Clic sur le logo pour accéder au téléchargement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :