Divine idylle

Divine idyllePicoler en matant les photos sur un site de rencontres peut s’avérer beaucoup plus dangereux qu’il ne le pensait….

La nuit de la Saint Sylvestre, je me suis renié.
Ayant refusé toutes les invitations des bonnes âmes à des réveillons de beaufs encotillonnés avec DJ de troisième choix, j’avais décidé d’affronter seul la dernière nuit de cette année de merde avec un pack de Desperados et une cartouche de Camel.
Comme tout prétendant au divorce fraîchement promu au célibat, j’étais passé par différentes phases de dérèglement mental. L’abattement, la terreur, l’effroi, à cause de la rupture, l’excitation, l’optimisme béat de la « liberté » retrouvée… à moi les petites femmes… le tout exacerbé par une insomnie délirante qui me maintenait dans un état second.
J’ai ouvert un compte sur Meetic !
Moi, le pourfendeur de tous ces pauvres bougres en proie à la misère sexuelle et affective racolés par des officines virtuelles, qui se faisaient plumer avec un sourire niais l’œil concupiscent rivé sur leurs smartphones.
J’ai ouvert la boîte de pandore d’un supermarché de l’amour en ligne.
Welcome to love paradise on the Web !

Franck Membribe nous offre un regard d’une cruauté non dénuée d’humour sur la recherche virtuelle d’une âme sœur. Après cette lecture, vous serez tenté de clôturer votre compte, c’est sûr.

Divine Idylle, Franck Membribe, nouvelle, collection Noire sœur,
9791023404364

Clic sur le logo pour accéder au téléchargement
Clic sur le logo pour accéder au téléchargement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :