Le surmâle

Le surmâleLes exploits abracabrantesques d’un champion fornicateur…

Sous son étreinte Ellen cria douloureusement, se leva en titubant un peu, une main à sa gorge et l’autre à son sexe ; ses yeux furetèrent autour d’elle, comme un malade cherche une potion ou un éthéromane son Léthé…
Puis elle retomba sur le lit : sa respiration, à travers ses dents serrées, avait le même bruit d’imperceptible bouillonnement que font les crabes, ces bêtes qui fredonnent peut-être ce qu’ils essayent de se rappeler des Sirènes…
Tâtonnant toujours de tout son corps vers l’oubli de la brûlure profonde, sa bouche trouva la bouche de l’Indien…
Et elle ne se souvint plus d’aucune douleur.

Le père du père Ubu pousse le bouchon toujours plus loin. Dans cette fable visionnaire où s’allient performance et dopage, le mélange de sexe et d’humour constitue un cocktail revigorant qui réussit si bien à Jarry dans ses œuvres. Préface Jan Thirion.

Le surmâle, Alfred Jarry, roman, collection Perle rose
9791023404418

Clic sur le logo pour accéder au téléchargement
Clic sur le logo pour accéder au téléchargement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :