Bad Trip

Bad TripLes champignons hallucinogènes en guise de pâtée pour toutou ont un effet dévastateur…

« J’arrive pas à croire que Totor soit mort. »
Hélène a lancé ça à table.
Au milieu d’un apéritif dînatoire, évoquer notre chien, ça fait bizarre. Ca jette un froid sur les invités, sur les parents et moi : on dirait que même les bulles du champagne s’arrêtent de pétiller.
M. Vaudry se permet tout de même de lui rendre hommage : « C’était une brave bête », dit-il avec une gêne profonde.
Papa fait comprendre à Hélène que ce n’est pas le moment, ce qui ne nous empêche pas d’embrayer sur ce sujet douloureux. Pendant quelques instants, nos langues se délient, et Totor apparaît comme un mirage gambadant au-dessus de nos fronts. On l’aimait, ce fichu chien ! Il était moche et comique, l’équivalent quadrupède d’un vieux pépé pantouflard et râleur en train de ronfler dans son fauteuil.

Gaëtan Brixtel nous conte des mésaventures ponctuant la vie ordinaire. Des dérapages frisant le pire par un auteur dont la noirceur en demi-teinte ravira les amateurs du genre.

Bad Trip, Gaëtan Brixtel, nouvelle, collection Noire sœur, 1.49 €
EAN 9791023404784

Clic sur le logo pour accéder au téléchargement
Clic sur le logo pour accéder au téléchargement

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :