Libido Vodka

Libido VodkaLe parcours initiatique d’un jeune noble russe découvrant les arcanes du mystère féminin…

Profitant de l’instruction que m’avaient départie Minna et Sophie, je proposai à Sarah de faire le cunnilingus. Elle s’opposa d’abord à cette idée, mais finit par céder à mes instances. Après en avoir goûté, elle préféra cet amusement au coitus in ore vulvæ. Et, en effet, il était visible que cette seconde méthode la faisait jouir davantage. Il n’y avait qu’à observer son visage, qu’à voir les contorsions de son corps, qu’à entendre sa respiration et les cris involontaires qu’elle poussait. Je voyais les tressaillements de son ventre convulsé, je voyais se tordre son bas-ventre, la grasse pelote de son mont de Vénus, qui, par des mouvements involontaires de côté, échappait à ma bouche.

On doit la connaissance de ce grand texte érotique au médecin anglais Havelock Ellis, l’un des plus éminents sexologues du début du XXe siècle, l’égal d’un Sigmund Freud dans ce domaine. L’auteur étant un parfait inconnu, on soupçonne qu’Ellis pourrait en être l’auteur pour nous relater les frasques érotiques d’un nobliau russe, amateur de jeunes donzelles.

Libido vodka, Illya Lockichov, novella, collection Culissime, Perle rose, 2.99 €, EAN 9791023405170

Clic sur le logo pour accéder au téléchargement
Clic sur le logo pour accéder au téléchargement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :