Sous la carapace

Sous la carapaceCachés derrière les couches de graisse, il reste une âme. Réfugiée dans sa clinique d’amaigrissement, elle revit.

Au début je voulais pas venir. Le docteur m’a dit que ça pourrait devenir dangereux si je continuais comme ça, qu’il fallait s’occuper du problème. Et les enfants ? « On saura bien se débrouiller ».
Je ne vivais plus. J’ai commencé par un médicament.
Aujourd’hui j’en avale 22. Je survis. Et je pèse 120 kilos.
Je suis un problème ambulant pour mes enfants, mon ex-mari, ma famille, mes amis.
Je suis devenu un poids mort.

En quelques pages, Aline Baudu nous fait partager les affres des êtres nés en dehors des canons de beauté dominants. Parfois leur poids est proportionnel à leur mal être. Maigrir, une injonction capitale, porteuse de souffrances et de joies paradoxales.

Sous la carapace, Aline Baudu, nouvelle, collection Mélanges, 1.99 €

EAN 9791023405644

Clic sur le logo pour accéder au téléchargement
Clic sur le logo pour accéder au téléchargement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :