Le pouce crochu

Une fille opiniâtre poursuit l’assassin de son père…  ainsi se résume succinctement cette histoire, écrite par l’un des précurseurs du roman policier…

Était-ce bien une main, cette tâche noirâtre qui tranchait sur le rideau blanc ? Camille en douta d’abord, mais elle ne parvenait pas à s’expliquer cette étrange apparition. Elle crut même être dupe d’une illusion d’optique. Le feu se mourait dans l’âtre et la lumière de la lampe commençait à baisser, si bien que le salon s’emplissait d’ombre et qu’elle ne distinguait plus nettement les objets.
Elle aurait voulu fermer les yeux et elle ne pouvait pas. Ce point noir la fascinait.
Cela ressemblait à une araignée énorme, armée de pattes velues, et cela ne bougeait pas.
Était-ce la griffe de quelque bête monstrueuse ? Camille n’était pas poltronne, et pourtant elle sentait son sang se glacer dans ses veines.

Selon Thierry Chevrier, du Boisgobey  « nous présente des héros profondément faillibles et humains, sujets au doute comme à l’erreur, lancés dans une traque pour la vérité, tenaces, hésitants, parfois déçus de fausses apparences, vérité souvent détruite au moment où l’on commençait à y croire, au fil d’aventures toujours profondément aléatoires et surprenantes. » Si l’on voit parfois les coutures de fil blanc dans ses intrigues, le point se rapproche davantage de la broderie que du ravaudage grossier. Emile Zola si critique envers les auteurs populaires de feuilletons à succès de son époque distinguait du Boisgobey qui faisait « plus proprement que les autres ». (extrait de l’avant-propos de Franq Dilo) 

Le pouce crochu, Fortuné du Boisgobey, roman, avant-propos Franq Dilo, collection Noire sœur -Perle noire, 3,99 €,
EAN 9791023406252

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :