Bellissime

Le voyage luxurieux de Théophile en Italie raconté à une admiratrice…

Oh ! qu’une main s’introduisant par l’interstice de ma culotte effondrée, et s’arrondissant autour de ce bâton de chair, comme un con idéal, m’eut été agréable, dans cette dure situation ! Comme une langue, m’argentant d’une salive luxurieuse ce filet de prépuce, qui est le clitoris de l’homme, m’eût fait lancer, au plafond de la voiture, un jet de purée spermatique !

Le voyage en Italie à cette époque constitue la destination initiatique d’où il est rapporté quantité d’histoires dont le sel assaisonne les rêves des puceaux et des jeunes bringueurs trop à l’étroit dans ce Paris noir, ennuyeux pour tout dire. Destination presque obligée, comme la direction de l’Orient, car il y a là-bas, dans ces contrées, dit-on, tous les spécimens que l’imagination érotique peut proposer aux robustes de la culotte et surtout aux bracquemarts héroïques. (Extrait de la préface d’André Lacaille)

Bellissime, Théophile Gautier, novella, collection Culissime, Perle rose 3.99 €, EAN 9791023406559

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :