Carton plein

Etre serviable peut avoir certains avantages lorsqu’on vous remercie en payant de sa personne…

Je remontai sa jupe pour avoir une belle vue sur ses fesses magnifiques. Elle prenait son pied autant que moi, et nous n’avions besoin d’échanger ni regards ni paroles. Mes coups amples et profonds lui suffisaient, alors je continuai comme ça, en lui caressant, claquant, malaxant le cul, les mains pleines de sueur et d’odeurs brutes.
Jusque-là, il ne s’agissait que d’un plan baise tout ce qu’il y a de plus classique, mais tout dérapa quand je me mis en tête de lui enfoncer un doigt dans la rondelle.

Jon Blackfox a le chic de prendre une tranche de vie ordinaire pour l’assaisonner avec les épices du sexe. D’où il ressort que la serviabilité aura sa récompense, ô combien voluptueuse, quand la maturité se trouve être débarrassée des chichis. On s’active à fond, on épuise les désirs réciproques : carton plein !

Carton plein, Jon Blackfox, nouvelle, collection Culissime, 2.99 €, EAN 9791023406542

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :