A usage unique

Une putain frigide et une épouse inféconde pactisent pour assouvir leurs appétits sexuels… en liquidant les mâles…  

À peine arrivée, votre femme se débarrasse de son manteau et de son sac en les laissant par terre, en plein milieu du couloir. Sandra B. l’imite, et vous renoncez à ramasser leurs affaires pour les suivre dans le salon où Claudia se sert un verre de whisky qu’elle avale d’un trait avant de le remplir à nouveau pour l’offrir à Sandra. La putain accepte, vide le verre en renversant la tête en arrière, et envoie valser ses escarpins à l’autre bout de la pièce. Claudia ne la quitte pas des yeux. Elle lui attrape la main et l’entraîne à l’étage, vers votre chambre. Seul au milieu du salon, vous hésitez – pas longtemps – avant de les rejoindre. La tension a fini par exploser en excitation brutale. Cette soirée surpasse de loin vos fantasmes…

On connait le talent de Louisa Kern révélé dans ces nouvelles d’une noirceur profonde, comme une nuit sans lune, au milieu de nulle part. Ici, elle rajoute un piment érotique qui pique violemment. Voici donc un Culissime doté d’une parure très noire, le tout emballé d’un style qui fait mouche. On en redemande. 

A usage unique, Louisa Kern, nouvelle, collection Culissime, 2.99 € 

EAN 9791023406801

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :