Juste un bout de papier

Les émois érotiques d’un passager du métro…  

Elle était là. Non seulement elle monta par la porte devant laquelle je me trouvais, mais la foule qui se pressait la poussa face à moi. Seule la barre verticale qui permettait aux passagers de se tenir nous séparait. Nos regards se croisèrent, et au prix d’un effort surhumain, je ne baissai pas les yeux. Le sourire que je tentai me parut plutôt figé, loin sans doute de l’ambition de ceux de Jacques, mais à ma grande surprise, elle me le rendit, et ce fut elle qui détourna le regard la première, les joues un peu roses me sembla-t-il.

C’est l’histoire d’une rencontre improbable de deux solitudes au milieu de la multitude. Il faut parfois brusquer le hasard afin qu’il aboutisse à la fusion des corps dans une étreinte sans lendemain, mais si forte qu’elle marquera la mémoire à jamais.  

Juste un bout de papier, Vincent Sbragia, nouvelle, collection Culissime, 2.99 € 

EAN 9791023406863

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :