Prothésez-nous du mâle

Rholalala Madame Solange démonstratrice de la société Foofoon.. Quand la vente privée de sextoys vire à l’orgie…  QQQ sur l’échelle de l’érotimètre SKA…

Je constatais avec satisfaction qu’on encochait avec alacrité les bordereaux de commande.
— Pour vous remercier, la maison Foofoon vous offre ce magnifique shorty noir, en matière extensible, pour votre homme, votre amant ou qui vous voudrez.
— C’est quoi ces bouton-pression sur le devant.
— C’est la porte du tabernacle !
— Tout à fait, et l’intérêt mesdames, ce que je vous recommande d’ailleurs, c’est d’arracher les pressions une à une avec les dents, je vous garantis la bandaison explosive…
— Oh vous alors, je vous jure.
— L’érection presse-bouton, le rêve !
— « Ouvrez, ouvrez la cage au zoziau, ah la la la… »
Pour saluer cette sortie comique, une tournée générale de ti-punch fut décrétée. L’embrasement approchait. Elles étaient à point pour supporter la seconde partie de la soirée.

Au temps de l’artificialité, du digital et du postiche, Madame Solange, en grande forme, ne pouvait pas manquer l’occasion de nous faire sourire avec sa vente Tripperware du sexe. La lecture de cette nouvelle exaltant l’usage de membres substitutifs à ceux des mâles blancs épuisés… est à elle seule un stimulant très efficace. 

Prothésez-nous du mâle, Madame Solange, nouvelle, collection Culissime, 2.99  
EAN 9791023407594

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :