BigHorn 01

Quand le capitaine BigHorn pirate le cœur de la sensuelle comtesse Molly… montez à l’abordage en sa compagnie…  

— Bonjour Comtesse, reconnaissez-vous votre pirate après tant de jours de mer ?
— BigHorn, mon amour !
— Venez tout contre moi que je vous étouffe dans mes bras.
— J’accours !
— Diable ! Comme vous sentez la prairie au printemps, vos cheveux embaument, ô comme j’aime vous serrer, si je pouvais ne faire qu’un avec vous.
Tu cries :
— Grâce !
Tes yeux brillent, ta langue passe sur tes lèvres, tu expires dans un souffle :
— Captain, enfin ! Depuis si longtemps que je vous attends, que je vous désire, que mes doigts dans ma chatte ne peuvent satisfaire mon envie de vous, mon beau pirate, mon assaillant cinglant l’océan de mon âme.
— Donnez-moi votre bouche ! Oh vous me dévorez, votre langue saute, votre salive m’inonde, ô coquine, je sens votre main courant ma bosse, vous vous perdez dans les boutons de ma braguette. Ne soyez pas si pressée, il est déjà au garde à vous devant votre beauté, en montant jusqu’à votre hune, ma démarche en était embarrassée. Tournez-vous ! 

Le feuilleton de ces aventures, rouges comme des boulets, commencent… par des retrouvailles explosives de plaisir. Fantaisie sur fond historique d’une haute intensité érotique, comment résister à la joie exprimée par ces deux êtres qui s’aiment et se désirent à la folie. Lorsque BigHorn repartira courir les mers, leurs amours résisteront-elles ? Trois Q sur l’érotomètre de Ska. 

Bighorn, pirate du sexe, Anonyme, trad. de l’anglais Nigel Greyman, feuilleton premier épisode, collection Culissime, Prix 2.99 €
EAN 9791023408423

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :