Histoires épouvantables

Le père de Rouletabille met en scène, sur une terrasse de café, cinq loups de mer qui se racontent des histoires épouvantables: C’est à qui dira, avec une délectation certaine, la plus effroyable…   

Il y a de cela bien des années, je me trouvais à Guersaü, petite station sur le lac des Quatre-Cantons, à quelques kilomètres de Lucerne. J’avais décidé de passer là l’automne pour y terminer quelque travail, dans la paix de ce charmant village, qui mire ses vieux toits pointus dans une onde romantique où glissa la barque de Guillaume Tell. En cette arrière-saison, les touristes avaient fui et tous les affreux Tartarins, descendus d’Allemagne avec leurs alpenstocks, leurs bandes molletières et leur chapeau rond inévitablement adorné d’une plume légère, étaient remontés vers leurs bocks et leur choucroute et leurs « gross concerts », nous laissant enfin le pays libre entre le Pilate, les Mitten et le Rigi.  […]

Gaston Leroux s’amuse beaucoup à écrire ces histoires, qui sont autant d’hommages à ses maîtres, Balzac, Stendhal, Dumas, Maupassant et Mirbeau… Le maître ne perd jamais de vue que le bizarre, l’étrange, le grotesque savent très bien s’accommoder d’un zeste d’humour noir et de dérision, elles procurent toujours un délicieux frisson au lecteur bien emmitouflé sous ses couvertures par un soir de tempête. (Extrait de la préface de Roger Martin) 

Histoires Epouvantables, Gaston Leroux, recueil de nouvelles, collection Noire sœur / Perle Noire, 3,99 €
EAN 9791023408591

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :