Les Contes

Tout le monde connait ses fables, mais connaissez-vous ses contes grivois inspirés de Boccace notamment… Non ? Une lacune à combler d’extrême urgence surtout à l’occasion des 400 ans de la naissance de Jean de La Fontaine !…

[…] JADIS s’était introduit un blondin

Chez les Nonnains, à titre de fillette.

Il n’avait pas quinze ans, que tout ne fût :

Dont le galant passa pour Sœur Colette,

Avant que la barbe ne lui crût.

Cet entre-temps ne fut pas sans fruit; le Sire

L’employa bien; Agnès en profita.

Las quel profit! J’eusse mieux fait de dire

Qu’à Sœur Agnès malheur en arriva.

Il fallut lui élargir la ceinture;

Puis mettre au jour petite créature,

Qui ressemblait comme deux gouttes d’eaux,

Ce dit l’histoire, à la Sœur Jouvenceau.

Voilà scandale & bruit dans l’abbaye.

D’où cet enfant est il plû ? Comment a-t-on,

Disaient les Sœurs en riant, je vous prie,

Trouvé céans ce petit champignon ?

S’il ne s’est après tout pas fait lui même.

(Extrait Les Lunettes)

Jean de La Fontaine, le fabuliste, est également ce conteur fabuleux qui élève la grivoiserie bon enfant au zénith du plaisir de la langue mutine.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :