#96 mots

96 mots pour signifier un homme, une femme, un moment… Q

— Bonne année, elle me dit.
Il est minuit, on ne se connaît même pas.
Autour, dans le bar, c’est l’effervescence.
On s’embrasse alors.
Puis elle reste collée à mon bras.
— Je suis venu seul, je cherchais un peu de compagnie, je finis par dire.
— Qui viendrait ici, un soir de réveillon ? elle me sourit.
— Et vous ? je lui retourne la question.
— Moi aussi, mais je ne compte pas partir seule.
Elle cherche ma réaction, attend. Je suis troublé, comment lui dire…
— Je n’ai pas de chez moi. Je dors sur le trottoir…

Jérémy Bouquin, qui prend une place de plus en plus notable dans la galaxie du Noir, fait de chacune de ses micro-nouvelles illustrées un condensé d’humanité bouleversant. Un exploit en 96 mots. Quand l’écriture sous contrainte permet une telle créativité, on en redemande. Publiés au départ sur Facebook chaque semaine, la publication de ces flashs fictionnels et graphiques en recueil était réclamée par ses fans et au-delà. Une version papier est accessible sur TheBookEdition.

#96 mots, Jérémy Bouquin, micro-nouvelles illustrées, collection Graphique, Prix 4,99 €

EAN 9791023408966

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :