PROMOS D’OCTOBRE : Embarquez pour l’imaginaire !

Pour le mois de l’IMAGINAIRE, SKA a exhumé de son catalogue 4 titres à tout petit prix qui vous raviront. L’imagination de nos auteurs, c’est le combustible, l’imaginaire c’est leur monde où l’étrange le dispute à la fantaisie et dans lequel ils nous emmènent pour quelques minutes ou quelques heures loin de notre environnement bruissant de haine rance, d’alertes anxiogènes et d’espoirs lumineux cependant (bon, il faut une dose d’imaginaire cependant, on vous l’accorde). Alors, foin de la misère du monde, téléchargez à prix riquiqui pour un max de plaisir, embarquez sur le frêle esquif de SKA et cinglez vers l’ailleurs…

Signé Radarax
L’infâme Radarax sème la panique chez les motards…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est couv-radarax.jpg

Une dinguerie signée Jean-Marc Demetz, hénaurme, sous forme d’un feuilleton radiophonique que les programmeurs de radio en mal d’audience seraient bien inspirés de mettre en ondes. Sûr que les auditeurs (vieux hélas !) de Signé Furax bicheront comme des poux hallucinés… Quant aux amateurs de motos en butte à des adversaires coriaces, ils sauront quels outils utilisés pour assouvir leurs revendications… La folie narrative au sommet !

Les Fugitifs

Un musicien raté ayant perdu son ombre bascule dans la folie.

Franck Membribe , catalan matinée d’helvète et réciproquement comme il se définit, nous donne présentement une histoire sombre qui ne se départit jamais d’un humour pince sans rire. Le talent de cet auteur se retrouve dans ses polars et ses romans jeunesses.

OBIONE Regarde ailleurs

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est couv-regarde-ailleurs.jpg

Une plongée dans un réel décalé par l’imagination de l’auteur, du fantastique sauce noire, rire jaune garanti…

Arpenter les lisières du genre, détourner les codes du noir, instiller l’étrange, faire un pas de côté dans des histoires qui vous transportent ailleurs, telles sont les mauvaises actions commises par Max Obione dans cette compilation où le morbide est souvent affublé des atours de l’humour noir, jusqu’à grinçant parfois…

Vous avez donc une âme

Affirmatif, serait-on tenté de répondre à l’interrogation du poète en écoutant les confidences des objets inanimés…

Antoine Blocier nous brosse le tableau des objets usuels de notre quotidien en leur donnant la parole. Entre fantaisie et gravité, voici le catalogue peu banal de notre société consumériste.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :