Promos d’avril 2022

Planqué dans l’abri de vos couvertures en écoutant les reportages sur les bombardements de Marioupol, ou covidien grelottant, ou mangeur de chapeaux devant la déferlante des promesses électorales, hésitant le 10 avril entre le pire, le moins pire et le plus pire des présidentiables, Miss Ska, dans son incommensurable bonté, dispose d’une trousse de secours. Quelques injections de nouvelles noires, des cachets fictionnels capables de faire tomber votre température spleenique, des suppos d’imagination foutraque… tels sont ses remèdes. Vous avez besoin d’évasion ? Vous trouverez ci-dessous l’ordonnance de la Miss pour ce mois d’avril…

De mes nouvelles…

Oppel donne de ses nouvelles, jugez s’il est en forme ! Un recueil indispensable à tout amateur du noir ne dédaignant pas de sourire : le cynisme élevé à l’état d’art littéraire…

TUEUR EN SÉRIE usant du soutien-gorge comme arme létale, municipalité sans scrupule et prête à tout pour réussir la fête annuelle, tueur migraineux, assassins vieillissants, trafiquant minable attrapé par son destin, famille atroce, ou soldat désemparé… Un recueil d’une richesse particulière. 16 nouvelles à ne pas rater.

Jean Hugues Oppel, un nom du noir, une signature, un talent, un regard, un style… Vous ne le connaissez pas ? Nous l’affirmons tout de go : ça vous manque forcément ! En supplément un inédit délicat ajouté aux 15 nouvelles déjà parues chez Ska.

Aigre doute

Les tourments d’un garçon soupçonneux dont la mère a disparu mystérieusement…

Dans ce récit fluide, sans artifice, Marie-Claude Boucault met son héros, adolescent tourmenté aux prises avec un soupçon des plus perturbants : son père serait-il l’assassin de sa mère disparue ? En quête d’une mère… une histoire qui vous prend jusqu’au dénouement…

Itinéraire d’un flic #1

René Charles de Villemur affronte un tueur d’homosexuels, bien décidé à l’approcher de très près…

Ska rassemble les précédents épisodes en y ajoutant un inédit « EMASCULATION » qui signale d’emblée à votre attention les organes dont la disparition fera l’objet de toute la perspicacité de notre flic. Celui qui détonne de par son homosexualité et son accoutrement d’un autre âge est une nouvelle figure romanesque à ranger dans la collection des hard boiled cocasses, tout en second degré.

Max

Un ado à la dérive embarqué dans une histoire de truands qui le dépasse…

Max ? Un môme paumé que la dureté des temps tarabuste, mais il y a toujours une lueur d’espoir dans le regard d’une fille… Jérémy Bouquin pose le décor de l’histoire et décrit les relations des personnages avec justesse. Le rythme et le ton transcrivent l’atmosphère du vécu contemporain d’une certaine jeunesse déboussolée.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :