Section 1809

N sait tout, voit tout… et manipule tout le monde, du bas de la hiérachie flicarde jusqu’au plus haut sommet…

SECTION anti–terroriste, direction centrale du renseignement intérieur
Lorsque l’horloge murale bascule sur 12:00, l’atmosphère de la salle de briefing est étouffante, irrespirable. La tension palpable. On se croirait dans un sous-marin en attente du feu vert de frappe nucléaire.

– Alors… ?

Tous les regards se tournent vers le commandant Tavernier, affalé contre son pupitre, les traits ravagés par les abus qui le font tenir encore debout. Amphétamine, nicotine, Jeannine…

Au premier rang, ses adjoints sont à peine en meilleure forme. Passart, aussi pâle que le blanc clinique de la salle. Martinez, le visage secoué de tics. Joncour, les cernes camouflés sous un masque de fond de teint. Au second plan, assis en cercle, les soldats de l’antiterrorisme, une vingtaine d’agents, semblent aussi frais qu’un groupe de réfugiés échoués sur une plage de Lampedusa.

– …toujours rien ?

Quand « N », l’ennemi public n°1, joue avec les nerfs des flics, c’est sans pitié…

Une version papier est disponible chez The Book Edition

Section 1809 #15, Denis Zott, nouvelle, collection Il est N, 2,99 €

EAN 9791023409284

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :