Dunes froides

Un couple au cœur des dunes, face à la mer du Nord… L’hiver est lourd de menaces…

LE VIEIL HOMME GRELOTTE. De longs frissons agitent sa peau flasque. Il avance péniblement dans le sable mou. Là-bas, à la lisière lointaine des flots, la mer entraîne sa veste rouge, ses vêtements épars.
De l’ouverture béante du blockhaus, sort un air froid et humide, porteur d’une puanteur d’urine repoussante. L’homme tombe à genoux. Les frissons qui parcourent sa chair nue ne sont pas dus au froid. Tout, en lui, crie qu’il ne doit pas pénétrer dans l’obscurité menaçante.
— Avance !
Comme il tarde à se relever, le canon d’une arme vient se loger dans sa nuque. La voix qui lui ordonne de se relever est calme, plus glaçante que l’arme elle-même.
— Entre là-dedans.
La lumière est pauvre. Elle suffit à distinguer les détritus accumulés au pied des murs au long des années et au centre, un bidon rouillé ; sa base est enfoncée de guingois dans le sol. Au-dessus, presque à l’aplomb, pend une corde à peine agitée par le vent du dehors. Un bout, rongé par les embruns, qui a séjourné longtemps dans la mer, échappé d’un chalut quelconque. Un nœud coulant à son extrémité.
— Grimpe !

Le drame couve avant d’éclater et ne laisse personne indemne. Psychologie, suspens, enquête, dans une atmosphère venteuse et glaciale où la météo de l’hiver donne le tempo. L’écriture rigoureuse souligne chaque respiration des personnages aux abois.

Réédition numérique du roman publié antérieurement aux éditions Krakoen.

Dunes Froides, Jeanne Desaubry, roman, collection Noire Sœur, 5.99 €

EAN 9791023409314

Les commentaires sont fermés.

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :