On démarre en fanfare !

C'est reparti chez SKA ! La lecture plaisir... du noir et du rose, tout pour vous plaire... Voilà ! finis les chocolats - mauvais pour la planète - finies les galettes -mauvaises pour la ligne... Ouf, on va pouvoir retourner à des plaisirs sains. Une bonne petite nouvelle pour s'aérer les neurones encrassés de l'hiver,... Lire la Suite →

Itinéraire d’un flic – LUSTRUM – S3/03

Médecin respecté de jour, pervers patenté de nuit, les mobiles du crime sont multiples… […] René-Charles jeta un œil sur l’homicidé. Le sosie d’Iggy Pop ! La chevelure en moins.— Vos premières constatations ?— Il est mort ! Un coup de couteau dans le cœur… sans bavures… un couteau stylet.— L’heure ?Le légiste tordit la bouche et consulta la montre au bracelet... Lire la Suite →

Dressage

Une sexualité incertaine, en devenir, une maitresse femme pour lui donner le chemin implacable vers l’accomplissement… […] La vieille cave à vin avait été préservée, avec ses arcs-boutants et ses pierres apparentes. J’avais été profondément choqué de découvrir une cage au milieu de la cave, d’environ cinq mètres carrés. Quelqu’un y avait déposé un vieux... Lire la Suite →

Ti-poèmes

Douce folie des mots…   Avant, certains de mes poèmes étaient déguisés en aphorismes, mais je les ai reconnus, pendant une partie de lecture cache-cache, dans mes recueils intitulés : Folisophies, La vie est beautyfolle, et Aphorisiaques… Je les ai alors retouchés des yeux, et leur ai dit en souriant « chat » ou «... Lire la Suite →

Maëlys joue au foot

Comme Maëlys, les filles veulent s’affirment sur le terrain… La fête bat son plein au centre sportif de Champfleury-sur-Seine. Les rires et les plaisanteries des spectateurs, les débuts de olas déclenchés par quelques supporters, les slogans scandés par d’autres, les taquineries d’avant-match et les cornes de brume qui brisent les tympans se mélangent en un... Lire la Suite →

Croquignole

Le monde étouffe les petits, les sans grades. Un monde dont certains essaieront de s’échapper en le combattant collectivement…  […] C’était un bureau. Voici : on s’asseyait, les chaises étaient de paille, contrairement à la théorie du rond de cuir. Ensuite on ne se contentait pas d’être assis, on approchait la chaise de la table, et... Lire la Suite →

Itinéraire d’un flic – LUXURE – Saison 3/02

Un curé, puis deux, assassinés à l’arbalète, secte sataniste ou juste retour des choses ? Sur scène, éclairés par intermittence d’une lumière crue, à demi noyés dans le brouillard des fumigènes, se dressaient deux zombis au visage poussiéreux et au rictus sanguinolent, vêtus de longs manteaux au cuir luisant ouverts sur des tee-shirts frappés du logo... Lire la Suite →

Un chien de ma chienne

Des prédateurs sur deux pattes, une femme réduite à l’état de viande, des bêtes victimes de leur maître, noirceur absolue… Il se sentait calme. Un calme relatif, soit, mais son maître devait avoir d’autres chats à fouetter car il avait enfin cessé les contraintes à son endroit : demeurer accroché à une branche avec des pointes... Lire la Suite →

La Prédatrice

La paralysie n’a tué que son corps, pas son amour fou des projecteurs… J’ai toujours su y faire avec les grandes personnes. Avec les réalisateurs, les photographes, les journalistes, ce fut un jeu d’enfant. J’aime qu’on me voie, qu’on m’admire, qu’on m’adule. J’aime être le centre de tout, la source de la lumière, la cible... Lire la Suite →

Engrenage #20

N, toujours N, se joue des flics, les meurtrit dans leur chair, celle de leur femme, pour les punir… jusqu’où ira-t-il ? D’habitude, j’aime bien marcher très tôt, quand le jour se lève. Pour rentrer chez moi, il n’y a que quelques rues, mais je fais un détour par la forêt pour prolonger le moment avant... Lire la Suite →

Vox Populi #19

Cette fois, N a mis des exploiteurs de misère dans son collimateur. Collusion de l’extrême droite française et d’étranges activistes turcs, ça pue… — Je sais que vous allez bientôt faire passer une vingtaine de clandestins. J’aimerais que tu nous dises quand et où cela se déroulera et que tu nous livres ces racailles. — Pourquoi... Lire la Suite →

Laissez-nous vivre et aimer !

Novembre, c’est l’obscurité régnant sur nos soirées et nos matinées. C’est aussi, inévitables, les commémorations de la grande boucherie de 14-18. Cette année, les habituelles cérémonies des monuments aux morts seront tristement survolées par des fumées de canons portées par les vents d’Est. C’est en réaction que nous avons voulu ce coup de projecteur sur... Lire la Suite →

La guerre dans tous ses états – 25 regards

La guerre, étatique, régionale, intime. La mort, les bombardements, le sang… mais aussi l’amitié, l’amour, la protection, le pardon. La guerre dans tous ses états vue par 25 regards d’auteurs et d'autrices. La Guerre, la guerre, d’accord, mais quelle guerre ? À l’instar de l’immense Léon qui appuya le chef-d’œuvre que l’on sait sur les guerres... Lire la Suite →

BigHorn #9 -Pirate du sexe

Où la comtesse Molly paie, ô combien, de sa personne pour sauver sa peau et le BlueWhale… SAINT DOMINGUE, en l’an de grâce 1769, au mois de mai. Mon amour, mon aimé,     Vous voir partir sur cette méchante chaloupe s’est révélé un crève-cœur si effroyable que j’ai manqué défaillir de douleur. Ce regard que vous m’avez... Lire la Suite →

Groupe 14 #18

Une section spéciale entière suffira-telle à mettre la main sur N ?...  Ils sont bons les flics du Calvados mais quand même… FRANÇOIS-Régis Durfer, vous connaissez ? Allons, nous le connaissons tous. LE spécialiste,L’expert, qui court de plateau télé en plateau télé à chaque occasion – et elles sont nombreuses de nos jours – que lui... Lire la Suite →

Itinéraire d’un flic – OMBIPHILE – Saison 3

Un serial killer qui collectionne des nombrils… René-Charles de Villemur a fort à faire pour démarrer la troisième saison de ses enquêtes. Celle-ci n’est pas banale…  LE JOUR DECLINAIT lorsque, une peur sourde au ventre, Isabelle dévala l’escalier conduisant au parking souterrain. Elle attrapa dans son sac les clefs et alors qu’elle s’apprêtait à débloquer... Lire la Suite →

Manifesto #17

Quoi de mieux que le chantage au chaos numérique pour faire vaciller une société ?... TOKYO - Vendredi, 18 h 47Hayato Ishida accélère le pas dans les petites rues à cinq minutes du cœur de Shibuya et de son fameux carrefour géant noir de monde. Sa journée a été longue, émaillée de soucis en interne avec des collègues... Lire la Suite →

Quand je serai grand, je serai tueur en série

Des « entretiens » qui se terminent en « mort anticipée »… il ne fait pas bon être remarquée par Monsieur G !...  « BONJOUR, je suis le Docteur Claire Frémond. C’est moi qui suis chargée d’établir votre profil psychologique pour déterminer si votre détention doit se poursuivre en prison ou en hôpital psychiatrique. Asseyez-vous Monsieur…        – Monsieur G. Enchanté de faire... Lire la Suite →

Onanismus

Je m'aime... un peu, à la folie, tant et plus... c’est plus satisfaisant à bien des égards !… SILENCE. INTERIEUR NUIT. Je hais les autres. Je les hais véritablement. Seule ma compagnie sied correctement à ma main et à mon cerveau. Le matelas est souple, la lumière éteinte, le cerveau en effusion. Je gis de tout... Lire la Suite →

Marcelin

Marcelin a enfoui dans sa mémoire un lourd secret jusqu’à l’oublier. Mais le destin peut disposer parfois d’un révélateur cruel…  TOUT LE MONDE n’a pas la chance d’être né fils de riches quincailliers-bazar disparus en mer aux abords de Venise lors d’une croisière à six cent cinquante euros la semaine.À dix-huit ans et un jour,... Lire la Suite →

Les Fumiers

Un condensé de noirceur campagnarde, entre alcoolisme et violence familiale, quand s’accélèrent les successions… DEPUIS QUE CERTAINS en avaient rigolé, c’était devenu une sorte de plaisanterie que le Ridé balançait à tout bout de champ. Et ça me faisait un peu chier ! Un peu beaucoup même !Car, mine de rien, je le prenais toujours pour ma... Lire la Suite →

Tsunamis

Paul Feder soulève le couvercle sur des trafics en tout genre… il est temps de nettoyer la pourriture… UNE FOIS L’ÉCHELLE convenablement posée, le vieux grimpa sur la cuve. Le banyuls avait débordé et coulé sur le dessus, ça n’aurait pas dû se produire, la fermentation était finie depuis longtemps. Il déverrouilla les fixations de... Lire la Suite →

Kids’ Show

Vincent, harcelé sans raison par Teddy et son suiveur, vit un enfer dans son école… ANNONCE PUBLIQUE Ce message vous est adressé par la Direction du « KIDS SHOW ». Le directeur s’excuse par avance pour le langage particulièrement grossier et caustique employé par notre narrateur, Monsieur G. La Direction a eu du mal à trouver une... Lire la Suite →

Irish Breizh

Il ne fait pas bon provoquer la haine des Anglais avec des discours pro Irlande… ILS ETAIENT DEUX. Deux hommes à forte carrure qui ne donnaient pas envie d’approcher du mur. Malgré le crachin qui persistait depuis une paire de jours.Leurs silhouettes sombres se distinguaient nettement. Tout de noir vêtus, cagoulés, armés de fusils d’assaut qu’ils... Lire la Suite →

Hosto

Une enquête dans un hôpital parisien qui souligne le désastre annoncé des services de soins… MARC PERRIN, UNE FOIS de plus relégué sur le mauvais matelas de la chambre d'ami, avait passé une nuit détestable.Rasoir en main, il se jetait des regards furieux dans le miroir en se remémorant la péroraison de son beau-frère, installé... Lire la Suite →

Dunes froides

Un couple au cœur des dunes, face à la mer du Nord… L’hiver est lourd de menaces… LE VIEIL HOMME GRELOTTE. De longs frissons agitent sa peau flasque. Il avance péniblement dans le sable mou. Là-bas, à la lisière lointaine des flots, la mer entraîne sa veste rouge, ses vêtements épars.De l’ouverture béante du blockhaus,... Lire la Suite →

BigHorn, pirate du sexe #8

Où BigHorn est retenu prisonnier dans l’Ile aux Femmes… tout un programme… JE M’EFFORCE DE RECOUVRER la contenance de mon rang en dépit du délabrement de ma condition physique et morale, me campe sur mes deux jambes raides, frotte mes chausses panées de sable, active mon regard et toussote pour placer ma voix. Elles m’entourent,... Lire la Suite →

La charmante petite femme de mon voisin

Le traducteur de polar islandais a l’ouïe délicate…  MON VOISIN continue à m’obséder. Au point de l’imaginer à la place de chacune des victimes qui finissent assassinées dans les polars que je traduis pour gagner ma pitance. Maigre, ma pitance, rien à voir avec les choux gras d’un tueur à gages. Ne rêvons pas, je... Lire la Suite →

Les promos de l’été : Jan THIRION

Cet été, SKA vous offre une sorte de virée littéraire qui vous dépaysera. Bienvenue dans l'univers du regretté Jan Thirion. Teintée d’humour cruel, adoucie par une immense tendresse pour l’humanité, par la justesse de ses descriptions, de ses dialogues, par l’extrême capacité de fantaisie des chemins toujours surprenants dans lesquels il nous entraînait... son écriture... Lire la Suite →

Le Visiteur II et III

L’esprit de la chair et du désir dans un récit intense de rencontres, fantasmées ou réelles ?   IL EST VENU hier soir. Ma monstrueuse amante, il a murmuré à mon oreille, puis il m’a dévêtue complétement et – sans me lâcher du regard – il a effleuré mon corps frissonnant du bout des doigts de... Lire la Suite →

Baise le monde

Doubler N, il faut des couilles, même quand on n’en possède pas !  UNE ville, un pays, on s’en fout. Une Lexus NX 300h 2WD fend la nuit dans un vacarme assourdissant. La cité n’est pas encore endormie. Elle a pris l’habitude des rodéos urbains ; des cris de guerre pour un bout de territoire ; des chiens affamés... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑