Hosto

Une enquête dans un hôpital parisien qui souligne le désastre annoncé des services de soins… MARC PERRIN, UNE FOIS de plus relégué sur le mauvais matelas de la chambre d'ami, avait passé une nuit détestable.Rasoir en main, il se jetait des regards furieux dans le miroir en se remémorant la péroraison de son beau-frère, installé... Lire la Suite →

Les promos de l’été : Jan THIRION

Cet été, SKA vous offre une sorte de virée littéraire qui vous dépaysera. Bienvenue dans l'univers du regretté Jan Thirion. Teintée d’humour cruel, adoucie par une immense tendresse pour l’humanité, par la justesse de ses descriptions, de ses dialogues, par l’extrême capacité de fantaisie des chemins toujours surprenants dans lesquels il nous entraînait... son écriture... Lire la Suite →

Baise le monde

Doubler N, il faut des couilles, même quand on n’en possède pas !  UNE ville, un pays, on s’en fout. Une Lexus NX 300h 2WD fend la nuit dans un vacarme assourdissant. La cité n’est pas encore endormie. Elle a pris l’habitude des rodéos urbains ; des cris de guerre pour un bout de territoire ; des chiens affamés... Lire la Suite →

Le Lac

Elle s’évade de l’enfermement d’un deuil impossible à l’aide de son imaginaire…  [...] ELLE LE SAVAIT, étouffant vite la tentation, cachant ce désir au fond d'elle-même, n'osant pas raviver des souvenirs trop douloureux. Et puis elle a fini par craquer ; un jour d'hiver particulièrement gris, sans réfléchir trop longtemps, elle l'a apporté dans sa chambre,... Lire la Suite →

PROMOS DE JUIN Stockons pour l’été !

Oui, bientôt l'été ! C'est le moment de penser aux lectures estivales et de profiter des promos de SKA ! Téléchargez vos appareils, cela fera de la place dans la valise ou le sac de plage... VOYAGEURS Au cours de ses voyages, Claudine Aubrun croque les passagers, Jeanne Desaubry révèle leurs réflexions intérieures fantasmées :... Lire la Suite →

Antisocial Network #04

Big Data, réseaux sociaux, des dangers réglés à la manière N... N comme Nettoyage à sec… d’une impitoyable efficacité… [...] IL S’ASSIED, désactive le mode avion de son portable. Rapide check des nouvelles sur le fil d’actualité de Libé.fr. L’appli s’ouvre sur la photo d’un homme d’une cinquantaine d’années, type caucasien marqué, yeux en amande,... Lire la Suite →

BigHorn #4

Où avant de lever l’ancre, BigHorn donne un bal masqué en l’honneur de Comtesse Molly, sa bien-aimée… mais le bougre a un autre projet… TU FULMINES :— Vous eussiez pu calmer les ardeurs de votre maîtresse !C’est ainsi que tu qualifies la mer, ta rivale, quand la colère s’empare de toi. Je le craignais, l’annonce... Lire la Suite →

Une Mort trop douce

Une fille ravissante, un jeu de séduction et un mystérieux secret à la révélation fatale qui tranche dans le vif du sujet... JE SUIS MORT CE MATIN. Tout doucement la vie m’a quitté, le sang s’est écoulé, mon cœur de battre s’est arrêté.          Je l’ai mérité.         Un an plus tôt.       Comme chaque matin, je descendais les deux... Lire la Suite →

Pas d’heures pour les braves

Il y a des professions qui n’offrent pas de garantie en matière de retraite : tueur professionnel par exemple… [...]— TU PEUX TOMBER la veste, tu sais. Marvin tombe la veste. Ici, il peut. Ce n’est pas Albert qui se formalisera de voir le Colt à canon long dans le holster qu’il porte sous l’aisselle droite,... Lire la Suite →

Mon Cousin

Se venger d’un mari en usant de son cousin sexy... Ben, il n’y a pas de mal à se faire du bien, et d’une pierre, deux « bons » coups… JE ME SUIS REVEILLEE tôt ce matin. Comme tous les matins, depuis un mois. Car cela ne passe pas. J’ai beau essayer, je n’arrive pas à le... Lire la Suite →

Le dernier jour d’un condamné

De Victor Hugo à Robert Badinter, retour sur un combat pour l’abolition de la peine de mort à travers leurs textes…  Il est dix heures. Ô ma pauvre petite fille ! encore six heures, et je serai mort ! je serai quelque chose d’immonde qui traînera sur la table froide des amphithéâtres ; une tête qu’on moulera d’un... Lire la Suite →

Regarde ailleurs

Une plongée dans un réel décalé par l’imagination de l’auteur, du fantastique sauce noire, rire jaune garanti… Il avait soif, son gosier criait sécheresse, il se pencha au robinet du lavabo et siffla quelques gorgées d’eau tiède, écœurant breuvage, cocktail de javel, de terre et de tuyaux ferreux. En se relevant, un décavé le fixait... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑