Jo Massacrano is back

Un stage de longue durée au placard, de quoi vous doter d’une rancune tenace. Les enfoirés qui ont trahi Jo trouveront-ils le moyen de lui échapper ?... LE CORPS GISAIT dans une mare de sang. Autour, les éclats du verre que l’homme avait lâché en s’effondrant. Planait une odeur fade et forte de whisky coupé... Lire la Suite →

Sans mobile apparent #06

Une petite fille retrouvée morte au pied d’une falaise... la commissaire Anne Belkacem part à la chasse au « N »... . ROSE A SIX ANS, c’est une jolie petite fille, ses longs cheveux blonds vénitiens lui tombent jusqu’en bas des hanches. Elle porte une robe légère, peut-être une chemise de nuit, rosée, elle marche... Lire la Suite →

Euthanasia #05

Devant l’ampleur du désastre planétaire, « N » a trouvé la solution : euthanasier les ravageurs, en l’occurrence des drôles de gaziers !. Les climato-sceptiques n’ont plus qu’à serrer les fesses… [...]SON RYTHME CARDIAQUE s’emballe. L’individu qui s’active devant la voiture, de taille et de corpulence moyennes, est habillé de blanc de la tête au pied tel un commando... Lire la Suite →

Bonjour Haine #03

Des médicaments-poisons qui rapportent, des politiques qui laissent faire les lobbies, et des pays pauvres qui n’accèdent pas aux traitements essentiels... De quoi déclencher la colère de n’importe quel justicier avisé... N ou pas N ?   Sur des images nocturnes d’une mégapole, une voix off envahit la bande-son : « Le Daraprim est un médicament classé comme essentiel... Lire la Suite →

36e Dessous

Un étrangleur obsédé par le 95 B des femmes poursuivi par un flic obsédé par sa vessie malade… Un récit noir, drôle, au cynisme assumé… Nuit. Ennuis. Pluie. Vessie. Pipi. Bibi. Association d’idées sans but lucratif régie par aucune loi sinon celle du plus fort - la plus forte en l’occurrence : sa vessie. L’inspecteur... Lire la Suite →

Cochon qui s’en dédit #02

Quand l’abattoir n’est qu’une préfiguration du grand massacre… de N… Vous ne mangerez plus du pâté breton avec le même appétit…   « Dans le cochon, tout est bon. Et ici, en Bretagne, du groin à la queue, tout y passe, même les pattes. Rien ne reste, sinon les entrailles et la carcasse, une mélasse concassée... Lire la Suite →

Inch’Allah, mon ami

Un libraire, tombé dans la misère, se trouve confronté à la violence de skinheads ciblant des épiciers arabes de Paris…  — Vous n’étiez pas libraire, rue de Charenton, il y a quelques années ? Je l’ai vu ralentir puis s’arrêter, hésiter, puis revenir sur ses pas, jusqu’à mon banc. Sa question me cueille néanmoins à froid.... Lire la Suite →

Carnaval ***

Quand les temps sont durs, faut-il renoncer aux grandes fêtes conviviales ? On trouve toujours une solution pour remplacer le traditionnel cochon de lait...  Le gendarme s’encadre dans le pare-brise sitôt passé la pancarte souhaitant la bienvenue au village. Il a surgi de nulle part pour venir se planter au milieu de la route. La signorina... Lire la Suite →

A Demon in my Head

Tueur professionnel, sacré métier, qui s’accorde mal de migraines troublant la vue. Et les arrêts maladies ne sont pas forcément bien vus...   Il pleut. Stanley relève le col de son imperméable. Chasse une goutte qui lui pendait au nez. Il a plu hier. Il pleuvait déjà la veille, et le jour d’avant. Stanley s’est... Lire la Suite →

Deux Anges en enfer

Une peinture du Havre populaire des années 20. La misère n’arrive cependant pas à bout du rêve… [...] La vie s’écoulait lentement à cette époque. C’était le temps du cinéma muet, de Louise Brooks, Joséphine Baker dansait dénudée, ça embrasait nos nuits d’adolescents plein de sève à imprimer nos draps de nouvelles îles non répertoriées…... Lire la Suite →

Nos Jaguars ne volent pas la nuit

En attendant l’assaut, le soldat Rillans rejoue le Désert des Tartares à la sauce franco-américaine en Irak…  — Tu n’as rien vu, à Bassora. Le soldat Rillans sourit en catimini. Son sergent est cinéphile  ; plus personne ne l’ignore dans la brigade. Tout lui est prétexte à citations en rapport avec une pellicule projetée sur grand écran.... Lire la Suite →

Crime de village

Quand la vie d’une femme vaut moins que le prix d’une vache… glaçant ! Par l’auteur de Poil de carotte… [...] En un coin de mur, un grillon poussait obstinément son cri-cri mélancolique. Du fond de son sommeil, elle sentit sur sa poitrine de petites pressions brusques, comme si le drap du lit eût été tiré... Lire la Suite →

L’imposition du cireur Touchet

Même les cireurs de pompes rêvent de gloire…   [...] En-dehors des hautes sphères administratives, du personnel d’encadrement de quelques entreprises dynamiques et des marécages médiatico-mondains de la société civile, le cirage de pompes est une activité en forte régression. Tout le monde possède chez soi de quoi entretenir ses chaussures, petit matériel rituel rangé... Lire la Suite →

Tripalium

Quand une sœur veut venger son frère sacrifié sur l’autel de la rentabilité… […] Ses souliers vernis couinent sur les tomettes. Il rajuste machinalement son nœud de cravate. Il se trouve emprunté. Il se sent mal à l’aise depuis qu’il est entré dans la salle du restaurant perdu sur la lande au bord de la... Lire la Suite →

Ciel Rouge

On ne peut jamais tout prévoir en matière de crime,  parfois le hasard fait bien mal les choses... Moon Martin cherche à joindre sa belle au téléphone et l’explique sur sa Stratocaster à l’accent texan. L’autoradio coûteux feule le rauque du Sud profond en douze mesures bien balancées. Une tranche de vie au fil des... Lire la Suite →

Le Pont

Durant la canicule, un fils, tueur de profession, se voit obliger de garder sa mère mourante… Il fait chier son serin. Il ne tient pas en place, il sautille comme un con, tombe de son perchoir, se couche sur le côté, se redresse puis saute encore, on dirait qu'il va crever aussi, il me donne... Lire la Suite →

L’Usure du Temps

Durant la récolte des melons, la transparence d’une robe dans le soleil peut être un spectacle mortel…  Lydia avait toujours aimé jouer de son corps parfait et du regard des hommes, voir quels effets bombe anatomique et pensées kamasutriques, il provoquait. En pleine récolte des melons, le moment était mal choisi pour s’amuser à ce... Lire la Suite →

Super N

Un vigile sadique, des jeunes désœuvrés, une fauche qui se finit mal... Léa se retient. Le mioche hurle dans sa poussette ; si tout le monde ne regardait pas déjà de leur côté, elle lui balancerait un bon coup de pied. Elle a une bouteille de vodka et une bouteille de whisky dans son blouson, et... Lire la Suite →

Soudain, partir

Une femme harassée par un quotidien usant marche au travers de la nuit vers le café du port… Quand je me suis penchée à la fenêtre, un bateau a traversé la nuit. Je distinguais à peine sa silhouette. Pareil à une guirlande lumineuse, il a glissé en éclairant la surface noire de la mer autour... Lire la Suite →

Je suis un Génie

Une laideur sans pareille, des fantasmes inassouvis, une intelligence hors norme : un cocktail forcément détonnant… Oui, je suis un génie… Ne prenez pas cela comme de la prétention de ma part, mais je suis véritablement un génie… un véritable génie ! J’ai un quotient intellectuel de 170 sur l’échelle de Wechsler, c’est-à-dire que je plafonne, elle... Lire la Suite →

La Viande hurle

Un contremaitre aux mains baladeuses, une grève dure, un concert sur fond de palettes qui brulent et des CRS qui donnent l’assaut. Ambiance très noire garantie…. Martine est debout devant son vestiaire. Le claquement de la porte métallique résonne dans le local quasiment vide. Celles qui viennent encore travailler se parlent à voix basse. Malgré... Lire la Suite →

Deux Heures à tuer

Deux heures comme un océan terrifiant à traverser. Les autres, les autres en embuscade. Déjà, j’aurais dû me méfier : j’étais à l’aise pendant l’entretien. Après les questions du maire, la DRH m’a demandé ce que « concrètement je pensais pouvoir apporter à la structure » ; cordialement, et sans me démonter : « J’ai... Lire la Suite →

Les micochonnes

L’hilarante confusion d'un jeune amateur de cinéma dans les années cinquante. Il a dit : Dimanche, y a les micochonnes à l'Arquebuse. J'ai bien entendu. Ou plutôt : Viens voir les micochonnes à l'Arquebuse. Ou alors : On va bien se marrer avec les micochonnes à l'Arquebuse. Je ne me rappelle plus exactement ses paroles, mais, à coup... Lire la Suite →

Rabbit Run

La fin tragique de Gustave, un amour de lapin nain à son Papa… Une dame, derrière les cages vitrées des animaux, nous a présenté les pensionnaires du moment. J’en ai repéré un, qui me faisait rire, avec ses oreilles en berne. La vendeuse m’a précisé que c’était un lapin bélier, une espèce particulièrement calme. Le... Lire la Suite →

Canon

Le destin tragicomique des enfants siamois de Rosa, la femme canon… Joe, durant les après-midi, jouait de son accordéon au pied de notre roulotte. Il connaissait tous les morceaux de la Terre. Ce fut lui qui m’encouragea vraiment. On répéta quelques chansonnettes rythmées par mon tambourinaire de frère. Je maudissais chaque jour l’individu qui lui... Lire la Suite →

En mon cœur, ces racines

Des enfants soldats sèment la violence, mais des paroles du griot surgit l’arbre de l’espoir… Malgré mon habileté d’aveugle à trouver des repères là où les voyants ne perçoivent rien, je ne suis pas sûr de retrouver l’endroit sans sa main qui me guide. C’est que je m’y abandonne, à cette petite main lisse et... Lire la Suite →

Eva

Samo, le taulard, gamberge au volant de ses bagnoles en rêvant d’Eva… Eva la Capsule est presque aussi bien roulée qu’une bagnole. Si je devais la comparer à la mécanique, je choisirais peut-être le Ford Quadricycle de 1896 10x190 pour les fines attaches de son cou et de ses bras, et la Chevrolet Impala SS... Lire la Suite →

Abimes

Des notables disparaissent… de quoi satisfaire les crève-la-faim… Tony se rendait compte que depuis des semaines, il n’avait vu ni Momo ni son chien galeux, qu’il avait affublé d’un nom terrible… comment c’était déjà ? Ah oui ! « Chancre Mou » comme la maladie vénérienne. Sacré Momo ! Il zonait entre le coin de sa rue et la zone... Lire la Suite →

Dragon noir

Juliette a été kidnappée par Dragon Noir. Au guidon d’une Tornado, Roro part à la rescousse… Gare aux méchants !... Une carcasse gigantesque écartèle le chambranle. Impossible de détailler le bestiau d’un seul coup d’œil. J’entame une inspection de bas en haut. Des écailles sombres recouvrent chaque parcelle de ce corps massif. Une queue rougeâtre aux... Lire la Suite →

A la gorge

Se salir les mains dans de sales histoires passe encore, mais que sa fille se fasse enlever, ça non !... Il retourna auprès de lui, s’accroupit, plaça son couteau sous sa gorge et, pour bien lui faire comprendre qu’il était prêt à tout et qu’il ne fallait pas se fier aux apparences d’enfant de chœur qu’il... Lire la Suite →

Le fils

Vincent ne va pas bien dans sa tête, la dégradation de son état préoccupe ses parents… …(le) fils prend un verre cassé sur le bureau, sans doute un souvenir de son grand frère, qui garde tout, en détache un fragment, et baisse son caleçon. Laborieusement, il trace les mots : « AIN’T YOUR FAULT » sur le haut... Lire la Suite →

Contrat de chair

Le destin de Victorine, orpheline, que le Second Empire expédia en Nouvelle Calédonie pour satisfaire « un besoin en femmes »… Sur le chemin, Victorine fut émerveillée par les palmes ondulantes des cocotiers, l’éclat écarlate des flamboyants, l’atmosphère baignant tour à tour dans l’enivrante fragrance des fleurs de tiaré et l’odeur écœurante des mangues qui pourrissaient, éclatées... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑