Canon

Le destin tragicomique des enfants siamois de Rosa, la femme canon… Joe, durant les après-midi, jouait de son accordéon au pied de notre roulotte. Il connaissait tous les morceaux de la Terre. Ce fut lui qui m’encouragea vraiment. On répéta quelques chansonnettes rythmées par mon tambourinaire de frère. Je maudissais chaque jour l’individu qui lui... Lire la Suite →

En mon cœur, ces racines

Des enfants soldats sèment la violence, mais des paroles du griot surgit l’arbre de l’espoir… Malgré mon habileté d’aveugle à trouver des repères là où les voyants ne perçoivent rien, je ne suis pas sûr de retrouver l’endroit sans sa main qui me guide. C’est que je m’y abandonne, à cette petite main lisse et... Lire la Suite →

Eva

Samo, le taulard, gamberge au volant de ses bagnoles en rêvant d’Eva… Eva la Capsule est presque aussi bien roulée qu’une bagnole. Si je devais la comparer à la mécanique, je choisirais peut-être le Ford Quadricycle de 1896 10x190 pour les fines attaches de son cou et de ses bras, et la Chevrolet Impala SS... Lire la Suite →

Abimes

Des notables disparaissent… de quoi satisfaire les crève-la-faim… Tony se rendait compte que depuis des semaines, il n’avait vu ni Momo ni son chien galeux, qu’il avait affublé d’un nom terrible… comment c’était déjà ? Ah oui ! « Chancre Mou » comme la maladie vénérienne. Sacré Momo ! Il zonait entre le coin de sa rue et la zone... Lire la Suite →

Dragon noir

Juliette a été kidnappée par Dragon Noir. Au guidon d’une Tornado, Roro part à la rescousse… Gare aux méchants !... Une carcasse gigantesque écartèle le chambranle. Impossible de détailler le bestiau d’un seul coup d’œil. J’entame une inspection de bas en haut. Des écailles sombres recouvrent chaque parcelle de ce corps massif. Une queue rougeâtre aux... Lire la Suite →

A la gorge

Se salir les mains dans de sales histoires passe encore, mais que sa fille se fasse enlever, ça non !... Il retourna auprès de lui, s’accroupit, plaça son couteau sous sa gorge et, pour bien lui faire comprendre qu’il était prêt à tout et qu’il ne fallait pas se fier aux apparences d’enfant de chœur qu’il... Lire la Suite →

Le fils

Vincent ne va pas bien dans sa tête, la dégradation de son état préoccupe ses parents… …(le) fils prend un verre cassé sur le bureau, sans doute un souvenir de son grand frère, qui garde tout, en détache un fragment, et baisse son caleçon. Laborieusement, il trace les mots : « AIN’T YOUR FAULT » sur le haut... Lire la Suite →

Contrat de chair

Le destin de Victorine, orpheline, que le Second Empire expédia en Nouvelle Calédonie pour satisfaire « un besoin en femmes »… Sur le chemin, Victorine fut émerveillée par les palmes ondulantes des cocotiers, l’éclat écarlate des flamboyants, l’atmosphère baignant tour à tour dans l’enivrante fragrance des fleurs de tiaré et l’odeur écœurante des mangues qui pourrissaient, éclatées... Lire la Suite →

Baiser du soir

En amour, il n’y a que les preuves qui vaillent… — Dis, ça ressemble à quoi, d’être amoureux quand on est vieux ? Papa m’a fait de gros yeux : Est-ce que c’étaient des questions à poser à table ? — Tu veux dire : est-ce que ce sont des questions à poser, tout court ? est intervenu Grand-père. — Très bien, a... Lire la Suite →

Taxi girl

Le périple nocturne d’un taxi transportant une « youtubeuse » du X… Clem revient enfin. Elle fait signe à un gars en short, un gros moche, qui semble tout émoustillé. Elle claque la portière. — Démarre, elle s'écrase d'un coup. Les jambes écartées, le dos cambré, elle est épuisée. Mais satisfaite. Je décolle, roule lentement, je laisse un... Lire la Suite →

Beau lapin

C’est la nuit de Noël qui brille de mille feux au cou de la richissime veuve… Un cadeau pour les gangsters… L’assistance, assise et silencieuse, perçut les premières paroles de la prédication. Le signal pour Lancaster, qui se leva d’un bond, ouvrit son manteau, récupéra le masque à gaz et, tout en fonçant vers l’autel, le plaça sur son visage.... Lire la Suite →

Lola

Quand les mémoires douloureuses de mai 68 s’expriment à la recherche de la vérité des sentiments… Chaque soir pendant toutes ces années, je l’ai vue s’installer à son bureau et se mettre à écrire. Elle t’écrivait, à toi qui étais enfermé pour un crime que tu n’avais pas commis. Elle avait tellement honte qu’elle ne t’a jamais envoyé... Lire la Suite →

Asile

Les crimes politiques ont toujours besoin de nervis aux mains sales… Moi, j’étais englué dans un mélange poisseux de honte et de trouille. Nuit noire, noire besogne. Mon âme ânonnait son humanité. Tâtonnait. Je restai pétrifié jusqu’à ce que l’image de Me Jarrier revenant nous expulser vint aiguillonner ma conscience. Le spectre d’une déchéance sociale a balayé mes dernières... Lire la Suite →

Cercueil Express

Pour assister en Kabylie à l’agonie de sa mère, l’opposant interdit de séjour recourt à la bière…  — T’es revenu, mon fils. Elle se laisse tomber dans mes bras. — T’es revenu… Elle se pousse légèrement et lève la tête vers moi. Je garde ma main sur sa hanche, de peur qu’elle ne tombe à la renverse.... Lire la Suite →

Kho-Dô

L’inceste peut conduire  à la folie, jusqu ‘à l’amour dévoreur ? Tout au long de la semaine, Izumi se prépara à accueillir Marieke. Il rangea son appartement, fit le ménage, l’inventaire de son nécessaire à thé et à koh-dô. Il acheta des écorces d’eucalyptus, de cannelier, de bois de santal et de cèdre, un nouveau charbon et... Lire la Suite →

L’étier meurtrier

A défaut d’orties, on peut aussi pousser mémère dans l’étier… Ploc !... Zaza avait chuté face contre terre et s’était littéralement enfoncée dans la vase. Seules ses gigantesques fesses émergeaient, formant un bas-relief. Si elle n’avait pas rendu l’âme sur le coup, elle s’était étouffée, prise au piège de l’étier, tel un insecte sur du papier... Lire la Suite →

Popa

Rassembler deux solitudes et des océans de malheur n’a jamais permis de construire le bonheur. A moins que… Elle disait Popa en laissant traîner sa voix nasillarde sur le o comme si elle en suçotait la rondeur. Ses yeux de chat clignaient dans le soleil et le vent soulevait sa frange trop sérieuse. Elle devait avoir deux ans, peut-être trois.... Lire la Suite →

Sulky

Un vigile évoque avec tendresse son mentor adepte de la course au trot… Les juges aux allures voient tout, du début jusqu’à la fin. La première fois que Sulky m’en avait parlé, je devais avoir neuf-dix ans. Ça me faisait marrer. Imaginant dans ma tête de gosse qu’un type, comme les juges qu’on voyait dans les séries, se tenait dans les... Lire la Suite →

Décroisser la lune

Décroisser la lune, est-ce hors de portée pour ce SDF secrètement amoureux de la boulangère bienfaitrice ?... — Prenez… Plus froid que la semaine dernière, n’est-ce pas ? Je la devine pressée mais disponible, discrète mais enjouée. Je récupère le sac en papier garni de je ne sais quels délices. L’odeur flatte mes narines, tandis que j’enregistre mille myriades dispensées par son regard... Lire la Suite →

Fantôme

Une disparition inquiétante met un jeune enquêteur dans le vent … La médiathèque n’était qu’à cinq cents mètres. Ils iraient ensemble, en discutant. Sa voiture était garée devant le gymnase où il avait fait un match de tennis de table à midi. Il raconta à Gisèle sa rupture avec Isabelle, ajoutant, songeur : — J’aimerais bien savoir pourquoi Marine et Farid... Lire la Suite →

Une odeur de brûlé

Quand la déprime postnatale vise un père paumé, le slogan « fumer tue » se vérifie…   Arrête de pleurer, Tim ! Je t’en supplie ! Arrête de pleurer. Tiens, tu vois, fiston ? Je te prends dans mes bras, je te chante une berceuse, celle que ma mère fredonnait quand j’étais petit, avec un zébu tout moche que le troupeau rejette... Lire la Suite →

Le crime de Lord Arthur Savile

Un crédule doublé d’un imbécile va commettre un crime pour honorer la prédiction d’un charlatan… …quand M. Podgers vit la main de lord Arthur, il devint étrangement pâle et ne souffla mot. Un frisson sembla passer sur lui. Ses grands sourcils broussailleux furent saisis d’un tremblement convulsif d’un tic bizarre, irritant, qui le dominait quand... Lire la Suite →

Une vie contre une autre

Jusqu’où une mère aimante peut-elle supporter la tyrannie d’un fils unique possessif à l’extrême ?     Elle reprit son stylo et leva la tête. « Au suivant ! » L’homme d’une cinquantaine d’années qui s’avança vers elle la scrutait de ses yeux bleu lavande, un large sourire aux lèvres. Les joues empourprées, la patronne tira nerveusement sur les manches de sa robe aux... Lire la Suite →

Bad Dog

Une femme amoureuse à l’extrême voit son couple se déliter à cause de l’’irruption d’un chien…   Il ne faisait que jouer avec son Gus. Parfois, ils partaient se promener pendant des heures. Au retour, le chien m’ignorait. Je n’appartenais pas à leur monde. Ils s’adoraient. Moi, je devenais de plus en plus transparente. On voyait les veines courir sous ma peau, comme... Lire la Suite →

Sniper blanche

L’hôtel Tennyson Arms sur l’ile de Salina est exceptionnel de luxe et de beauté… Malheur à ceux qui viennent troubler ce paradis   Il saisit un fusil à lunette avec silencieux qui reposait sur un socle et le lui mit délicatement dans les bras. Sans un mot, il lui désigna une cible dans un angle. Elle... Lire la Suite →

Justice pour tous

Un jeune alcoolo paumé en butte à la vindicte d’un pilier de bistrot agressif… Noir, comme la couleur de l’homme ivre… L'abus d'alcool est la première maladie qu'on chope quand on est chômeur, tout comme le rhume et le nez qui coule sont les premiers symptômes de l'hiver. Et ma mère a écouté mes plaintes... Lire la Suite →

An American hero

Un écrivain velléitaire se rêvant en Stephen King se réveille dans une peau inconnue…. rencontre du 3eme type en prime. — Dis-moi qui tu souhaiterais être. Je n’ai pas voulu le vexer, alors j’ai hasardé : « Stephen King ? » — Ah non désolé, il est vivant ! Tu dois choisir une personne morte. J’ai réfléchi, repensé à tous mes... Lire la Suite →

Crapule

Un paumé déambule dans les rues du Havre et bute sur Momo et son chien Crapule… J’aimais discuter le bout de gras avec lui. Il parlait un langage perdu, celui des hommes oubliés. Il trônait sur son tas de cartons, la jactance en bandoulière, la vanne rieuse, empereur cradingue, un sourire jovial barrait son visage couperosé à vie, bien que... Lire la Suite →

Gun

La mésaventure d’un petit commerçant du sexe dont les projets d’expansion ont été brutalement contrariés par la concurrence sauvage… C'est qu'il voulait causer, ce con ! On cause pas quand on a le canon de mon gun dans le trou de son nez, on chie dans son froc. Il devait avoir des Pampers, ma parole ! Il... Lire la Suite →

Luna Park

Le tourisme à thème peut réserver des surprises lorsqu’on se retrouve seul sur le site de la centrale nucléaire éclatée de Tchernobyl… Je dois changer d’endroit, ils ont peut-être aperçu le faisceau de ma lampe et je ne suis plus en sécurité, ici. J’ai pensé « Ils », pourquoi j’ai pensé « Ils » ? Je ne peux m’empêcher de songer... Lire la Suite →

Silences

Descente en enfer schizophrénique où l’enfermement en soi le dispute à la menace de l’Autre… Une introspection terrifiante ! Je m’apaise sous l’eau chaude. Sous les douches répétées, mon corps disparaît pour se mélanger à l’eau qui coule. Parfois je vois des morceaux entiers qui s’engouffrent dans la bonde. Je ferme les yeux, retiens ma respiration. Le... Lire la Suite →

Flight to Kidney

What's left to sell when poverty took it all? Your body, whole or by bits… VERSION ANGLAISE As she was unwrapping a brand new pair of Jimmy Choos, while all he had unwrapped this last two to three years were the pills he couldn't live without anymore, in between dialysis as he always was, she suddenly... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑