Origami

Dans la discothèque, des messages cochons chauffent les clubeurs…Tony le videur va devoir faire le ménage… [...] Je te propose un job... J’ai besoin d’un videur. Discothèque Vibration, La Châtre, pas loin de Châteauroux, Guéret, juin 1995. Maryse, elle tient l’établissement. C'est la gérante. Tony apprécie le petit bout de bonne femme, de la gouaille,... Lire la Suite →

ANTISPECISTE – Itinéraire d’un flic- saison 2

Boucherie vandalisée, boucher pendu à un croc, les indices désignent les activistes de la cause animale mais de Villemur n’aime pas les évidences... « Au final, et c’est malheureux, une chose semble certaine. À moins que la quantité massive de violence faite aux animaux soit reconnue par ceux qui la perpètrent, et jusqu’à ce que des... Lire la Suite →

Cochon qui s’en dédit #02

Quand l’abattoir n’est qu’une préfiguration du grand massacre… de N… Vous ne mangerez plus du pâté breton avec le même appétit…   « Dans le cochon, tout est bon. Et ici, en Bretagne, du groin à la queue, tout y passe, même les pattes. Rien ne reste, sinon les entrailles et la carcasse, une mélasse concassée... Lire la Suite →

Sidéral

Ce qui n’est pas encore « réel » est néanmoins planifié, voire plausible à brève échéance… Une enquête criminelle sidérante…   Dans un futur très proche, notre vieille planète usée par des décennies d’exploitation sans vergogne, de pollutions gigantesques, d’épidémies hors de contrôle, de famines aux millions de victimes, de terrorismes aveugles et une guerre économique sans... Lire la Suite →

Les Sœurs

Deux sœurs jumelles, déprimées par des maris conventionnels, vont tenter d’épicer leur soirée de la St Valentin. Mais leurs désirs pourraient leur échapper...   Il faudrait se méfier des évidences, surtout le jour d’une Saint-Valentin. Melinda et Melissa poussèrent les portes du Lutetia, les bras chargés de sacs. Elles se posèrent sur une banquette du... Lire la Suite →

Inch’Allah, mon ami

Un libraire, tombé dans la misère, se trouve confronté à la violence de skinheads ciblant des épiciers arabes de Paris…  — Vous n’étiez pas libraire, rue de Charenton, il y a quelques années ? Je l’ai vu ralentir puis s’arrêter, hésiter, puis revenir sur ses pas, jusqu’à mon banc. Sa question me cueille néanmoins à froid.... Lire la Suite →

Histoires épouvantables

Le père de Rouletabille met en scène, sur une terrasse de café, cinq loups de mer qui se racontent des histoires épouvantables: C’est à qui dira, avec une délectation certaine, la plus effroyable...    Il y a de cela bien des années, je me trouvais à Guersaü, petite station sur le lac des Quatre-Cantons, à... Lire la Suite →

Carnaval ***

Quand les temps sont durs, faut-il renoncer aux grandes fêtes conviviales ? On trouve toujours une solution pour remplacer le traditionnel cochon de lait...  Le gendarme s’encadre dans le pare-brise sitôt passé la pancarte souhaitant la bienvenue au village. Il a surgi de nulle part pour venir se planter au milieu de la route. La signorina... Lire la Suite →

Swooch ! #01

Personne ne l'a vu, personne ne le connaît. Violent, dangereux, il est le mal incarné, il est l'ennemi public N°1... Quand la porte encadre ce beau mec avec ses boursoufflures musculaires appétissantes sous son t-shirt siglé « J’ ♥ Le Havre », je lui cale dans les dents : — Ça urge, panique maxi au... Lire la Suite →

Minette

Alphonse Momas, avec Minette, aborde le sujet des langues vivantes... et autres joyeusetés…   [...]Oh ! les pensées des femmes, dans ces journées d’été, où les insectes eux-mêmes ont le toupet de parler d’amour !… Et Hélène avait vingt-cinq ans !… Elle était belle, ai-je besoin de le dire ? et faite comme la Vénus Aphrodite… Des seins ! oh !... Lire la Suite →

ARTRANSGRESSION – Itinéraire d’un flic – saison 2

Deuxième saison de L’itinéraire d’un flic. Où l’on retrouve René-Charles de Villemur, aristocrate précieux égaré dans la Police Nationale, confronté au monde de l’art contemporain et ses faux semblants...  Ses cuissardes noires à talons hauts et fins, lacées à l’arrière, à bouts extrêmement pointus, enserraient étroitement son mollet. Son pantalon latex de couleur identique moulait... Lire la Suite →

BigHorn #3

Où BigHorn noue une alliance avec les commanditaires du commerce triangulaire après une partie fine des plus cocasses… et sauve le Blue Whale au grand dam de sa maîtresse Molly…   [...] — Que les friandises et l’alcool dissipent vos soucis, et que les femmes vous soutirent des cris de plaisirs ! Carpe diem ! Le propos,... Lire la Suite →

A Demon in my Head

Tueur professionnel, sacré métier, qui s’accorde mal de migraines troublant la vue. Et les arrêts maladies ne sont pas forcément bien vus...   Il pleut. Stanley relève le col de son imperméable. Chasse une goutte qui lui pendait au nez. Il a plu hier. Il pleuvait déjà la veille, et le jour d’avant. Stanley s’est... Lire la Suite →

Le Printemps est une Fête

Un jour, une fille vous aguiche dans la rue. La suivre ou pas ? Quelles promesses, quels dangers ?...   Le printemps est une fête unique. Qui revient chaque année, remarque. N'empêche, un bonheur. À cause des fleurs ? Des arbres qui exposent enfin leur feuillage ? Du soleil ? Des oiseaux qui chantent ? Des animaux pris d'une frénésie reproductrice ?... Lire la Suite →

Érosie ou Le Doctorat impromptu

Elle se croyait guérie des hommes l’ayant trahie, mais elle ne put résister au beau de Solange et à l’abbé Cudard dont les étreintes lui conféreront un doctorat en intromissions subreptices autant qu’expertes… Au-delà de la libération des mœurs, ou de cette une sorte de libertine attitude, ce roman s’inscrit dans un mouvement émancipateur faisant... Lire la Suite →

Sainte-Valentine 2021

Miss Ska réclame de l’amour, encore de l’amour toujours de l’amour ! Douze regards croisés pour évoquer l’amour sous toutes ses formes ou presque et dans des couleurs allant du rose au noir… Car qui peut vivre sans amour ? Pas vivoter ! Pas survivre !  Non ! Vivre, vraiment vivre. Et l’amour, ce sont en premier lieu des mots.... Lire la Suite →

Le Marquis de Sale

Il voulait tourner la Vie du marquis de Sade et voici qu’il joue Monsieur-bons-offices sur un tournage dont les « hardeuses » sont en grève… [...] Ce qui le démoralisait, ce n’était pas ce combat perdu contre ce brigandage, ce braquage sans armes à feu, qui le mettait à genoux, en état de faiblesse, jusqu’à se sentir... Lire la Suite →

La Tante

Quand le jeune Maxime décide d’abandonner son pucelage avec le concours de « Tatie Solange »… [...] — Solange est de passage dans la région. Maxime relève le nez de son bol. Ses yeux s’ouvrent. Il voit rarement sa tante. Assez tout de même pour s’en souvenir depuis qu’il est en âge de s’intéresser aux choses de la... Lire la Suite →

BigHorn 02

Quand le captain BigHorn éduque son mousse avec la complicité de la sensuelle Molly… Faut-il que le pirate et la comtesse soient complices dans ce sacerdoce ! Trois Q sur l’érotomètre Ska ! […] Tu lui prends la main et la plaque sur ta poitrine encore couverte. Puis la tienne s’avance vers son méchant pantalon de coton.... Lire la Suite →

Deux Anges en enfer

Une peinture du Havre populaire des années 20. La misère n’arrive cependant pas à bout du rêve… [...] La vie s’écoulait lentement à cette époque. C’était le temps du cinéma muet, de Louise Brooks, Joséphine Baker dansait dénudée, ça embrasait nos nuits d’adolescents plein de sève à imprimer nos draps de nouvelles îles non répertoriées…... Lire la Suite →

Les Épluchures

Un jour après un jour… puis un geste après un geste… des choses minuscules… dont la somme fait une vie…   Quand elle prépare le repas, elle met les épluchures dans un grand saladier en plastique posé à côté de l’évier. Puis, elle prend le récipient, met ses vieux chaussons pour le dehors et vient jeter... Lire la Suite →

Nos Jaguars ne volent pas la nuit

En attendant l’assaut, le soldat Rillans rejoue le Désert des Tartares à la sauce franco-américaine en Irak…  — Tu n’as rien vu, à Bassora. Le soldat Rillans sourit en catimini. Son sergent est cinéphile  ; plus personne ne l’ignore dans la brigade. Tout lui est prétexte à citations en rapport avec une pellicule projetée sur grand écran.... Lire la Suite →

Crime de village

Quand la vie d’une femme vaut moins que le prix d’une vache… glaçant ! Par l’auteur de Poil de carotte… [...] En un coin de mur, un grillon poussait obstinément son cri-cri mélancolique. Du fond de son sommeil, elle sentit sur sa poitrine de petites pressions brusques, comme si le drap du lit eût été tiré... Lire la Suite →

Soumissions-2 #Rebellions

Quand Aurélie, la dominée, se rebelle pour endosser le rôle de dominatrice… Un an déjà ! Le temps passe toujours plus vite lorsqu’on croque la vie à pleines dents. Sans nul doute Aurélie appartenait à cette catégorie. Douze mois auparavant, elle était devenue suffisamment riche pour arrêter de travailler. Initiée par son homme, Jérôme, aux... Lire la Suite →

BigHorn 01

Quand le capitaine BigHorn pirate le cœur de la sensuelle comtesse Molly… montez à l’abordage en sa compagnie…   — Bonjour Comtesse, reconnaissez-vous votre pirate après tant de jours de mer ? — BigHorn, mon amour ! — Venez tout contre moi que je vous étouffe dans mes bras. — J’accours ! — Diable !... Lire la Suite →

L’Année en pente raide

25 auteurs, 25 regards  sur l’année écoulée, entre catastrophe climatique, terrorisme, pandémie et confinements. Une évocation en noir, en rose, en rouge sang…   Une année en pente raide ? À coup sûr titre judicieux quand on dresse la liste suivante : pandémie – confinement – déconfinement – laisser aller total, tout va bien, chère... Lire la Suite →

La Danse des Cafards

Paul Féder, sa goélette, son équipage et ses amours : aventures au rendez-vous quand les nuisibles se pointent… Le thonier fonçait à pleine vitesse dans la nuit noire, au moins dix-sept nœuds, la mer semblait calme. Pourtant, une imperceptible houle commençait à l’agiter, menaçante respiration de la tempête approchant par le nord. En cette fin... Lire la Suite →

Reflux

Qui n’a jamais rêvé d’une nouvelle virginité intellectuelle dans la fleur de l’âge ? Mais attention, recouvrer son identité n’est pas forcément un cadeau… De minuscules vagues berçaient mon corps sur le rivage. Echoué dans la douceur de l’aube, je revenais à moi peu à peu. Les rayons obliques du soleil levant irradiaient tendrement à... Lire la Suite →

Vlad

Le commandant Vlad et son équipe pistent des criminels laissant derrière eux des cadavres atrocement mutilés… J'ai des dimanches de père de famille. Poulet rôti, petits pois, repas en commun, sieste et canapé. Au boulot, tout le monde sait qu'on ne m'emmerde pas le dimanche. Même en cas d'urgence. Et tout le monde sait aussi... Lire la Suite →

L’imposition du cireur Touchet

Même les cireurs de pompes rêvent de gloire…   [...] En-dehors des hautes sphères administratives, du personnel d’encadrement de quelques entreprises dynamiques et des marécages médiatico-mondains de la société civile, le cirage de pompes est une activité en forte régression. Tout le monde possède chez soi de quoi entretenir ses chaussures, petit matériel rituel rangé... Lire la Suite →

Mikko

Quand votre télécommande devient baguette magique… tout est possible, comme le bonheur ou bien…   Je le jure sur la tête de mon ex. Je le jure : c'est ce que j'ai de plus précieux ; ce n'est pas un « je le jure » en l'air. La tête de mon ex, j'y tiens, même si mon ex est... Lire la Suite →

Condé

Un flic à la gueule cassée enquête sur des crimes en marge de la Grande boucherie…   Un poste arrière, un cabanon en bois, une barre qui traverse une route défoncée. Les civils doivent passer par là pour se faire enregistrer. Fouille obligatoire : son sac, ses fringues, il sort tout. On n'entre pas sur un champ... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑