BigHorn #5, pirate du sexe

Où Bighorn, à bord du BlueWhale, toutes voiles dehors vers l’Afrique, ne s’attendait pas à pareille surprise… TA LANGUE FOURRAGE ma bouche. Ah, comme je le retrouve cet alerte petit poisson au goût délicieux et frais qui ricoche sur les obstacles de mes dents et de mes lèvres.  — Ouvrez vos cales, belle clandestine, que je les... Lire la Suite →

BigHorn #3

Où BigHorn noue une alliance avec les commanditaires du commerce triangulaire après une partie fine des plus cocasses… et sauve le Blue Whale au grand dam de sa maîtresse Molly…   [...] — Que les friandises et l’alcool dissipent vos soucis, et que les femmes vous soutirent des cris de plaisirs ! Carpe diem ! Le propos,... Lire la Suite →

Érosie ou Le Doctorat impromptu

Elle se croyait guérie des hommes l’ayant trahie, mais elle ne put résister au beau de Solange et à l’abbé Cudard dont les étreintes lui conféreront un doctorat en intromissions subreptices autant qu’expertes… Au-delà de la libération des mœurs, ou de cette une sorte de libertine attitude, ce roman s’inscrit dans un mouvement émancipateur faisant... Lire la Suite →

Sainte-Valentine 2021

Miss Ska réclame de l’amour, encore de l’amour toujours de l’amour ! Douze regards croisés pour évoquer l’amour sous toutes ses formes ou presque et dans des couleurs allant du rose au noir… Car qui peut vivre sans amour ? Pas vivoter ! Pas survivre !  Non ! Vivre, vraiment vivre. Et l’amour, ce sont en premier lieu des mots.... Lire la Suite →

BigHorn 02

Quand le captain BigHorn éduque son mousse avec la complicité de la sensuelle Molly… Faut-il que le pirate et la comtesse soient complices dans ce sacerdoce ! Trois Q sur l’érotomètre Ska ! […] Tu lui prends la main et la plaque sur ta poitrine encore couverte. Puis la tienne s’avance vers son méchant pantalon de coton.... Lire la Suite →

BigHorn 01

Quand le capitaine BigHorn pirate le cœur de la sensuelle comtesse Molly… montez à l’abordage en sa compagnie…   — Bonjour Comtesse, reconnaissez-vous votre pirate après tant de jours de mer ? — BigHorn, mon amour ! — Venez tout contre moi que je vous étouffe dans mes bras. — J’accours ! — Diable !... Lire la Suite →

Les Portes

Derrière les portes, il y a l’amour, les souvenirs, le désir, parfois la rage… Allez… saute ! La portière s'ouvre sur la voix de sa mère. Trop enjouée, la voix de sa mère. Elle se laisse glisser sur la banquette. Mollement. Elle traîne. Elle sent le tissu râpeux sur ses cuisses nues. Elle prolonge le... Lire la Suite →

Loulou

L'itinéraire rocambolesque et amoureux de Marie-Louise Berthet, successivement fille de joie, bonne sœur et anarchiste…, surnommée Sœur Fouettard eu égard à sa spécialité cinglante… QQQ     […] Alors n’écoutant que mon désir, je tire la lieuse de chanvre qui lui sert de ceinture et je l’enjambe m’asseyant sur ses genoux. Je fourrage son bourgeron et... Lire la Suite →

Le Monde est un bousillage

Les troubles d’un ex prof plongé dans une paranoïa éblouie sous le soleil d’Italie. Une villégiature riche et débilitante à la fois, un roman original arrosé au limoncello et baigné du bruit des cigales… […] Pensez, se souriait-il en haussant involontairement les épaules, il fallait, entre autre, qu'il la rencontre, elle, et dans la plus... Lire la Suite →

Bande-Son

Un hôtel aux cloisons trop minces, des cris et des gémissements de bonheur dans la chambre d’à côté, un cinéma érotique très chaud se met en place dans la tête de celui qui écoute… — Embrasse-moi, embrasse-moi, viens dans mes bras. — Ah, mon Dieu, cela a été si long  !  ! Plus jamais, plus jamais… Voix... Lire la Suite →

Baiser du soir

En amour, il n’y a que les preuves qui vaillent… — Dis, ça ressemble à quoi, d’être amoureux quand on est vieux ? Papa m’a fait de gros yeux : Est-ce que c’étaient des questions à poser à table ? — Tu veux dire : est-ce que ce sont des questions à poser, tout court ? est intervenu Grand-père. — Très bien, a... Lire la Suite →

Un cœur et demi

Cœurs battants pour ses héros pris au piège délicieux de l’amour… Il y a des moments qui comptent dans une vie… On ne sait rien encore des événements, infimes ou énormes, qui les suivront, mais on sait déjà, à l’heure où on les vit, qu’ils seront uniques. Quand elle ouvrit la porte et que je... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑