Les « flibustiers » du domaine public

Avec le développement de l’offre numérique, bien des éditeurs s’engouffrent dans l’exploitation des œuvres littéraires tombées dans le domaine public. Le patrimoine de la nation s’enrichit automatiquement au terme de 70 ans. Plus de droits d’auteur bénéficiant à celui-ci ou à ses ayants droits, une mine donc pour les rééditions. L’accès à ses œuvres est... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑