Itinéraire d’un flic – KIDNAPPING

L’enlèvement de la femme d’un notable met à l’épreuve la perspicacité du commissaire Villemur… Une main gantée la saisit à la gorge. Elle hurla. Le rétroviseur lui expédia l’image de son agresseur. Un visage sans cheveux, sans nez, sans oreilles, sans forme... Un visage aplati, aux narines épatées, aux lèvres écrasées... Un visage rond, sans couleur...... Lire la Suite →

Itinéraire d’un flic – SODOMIE

Un cadavre sodomisé avec un flingue, passe encore… mais un second… l’affaire intrigue bougrement le commandant de Villemur…(2e épisode du feuilleton) Il parcourut un feuillet puis demanda une autre coupe de champagne. «... on a relevé des traces de vaseline et de poudre... les doigts de la main droite de la victime étaient enduits de... Lire la Suite →

Itinéraire d’un flic – PENDAISON

Dans le feuilleton « Itinéraire d’un flic », le commandant Villemur va devoir se décarcasser pour résoudre l’énigme criminelle la plus ardue de sa carrière… Un pendu est un point de départ assez courant sauf s’il est retrouvé émasculé…   L’affaire ne lui disait rien qui vaille. La mise en scène du meurtre, entre rituel et cinéma,... Lire la Suite →

La main dans le sac

Un voyeur aux premières loges d’un piège policier très sexe… Il adore ça, les cramouilles. Qu’elles soient lisses ou frisottées lui importe peu pourvu qu’elles soient charnues et odorantes, goûtues et accueillantes. Il y fourre son nez, sa langue, sa queue. Se réfugier dans sa tête, y baiser toutes les meufs dont il admire la plastique dans les magazines ou... Lire la Suite →

L’affaire Lerouge

Dans l’histoire littéraire, voici le premier roman – dit policier… indispensable à votre culture livresque… « Ceux qui avaient parlé de crime ne s’étaient malheureusement pas trompés, le commissaire de police en fut convaincu dès le seuil. Tout, dans la première pièce, dénonçait avec une lugubre éloquence la présence des malfaiteurs. Les meubles, une commode et... Lire la Suite →

Fantôme

Une disparition inquiétante met un jeune enquêteur dans le vent … La médiathèque n’était qu’à cinq cents mètres. Ils iraient ensemble, en discutant. Sa voiture était garée devant le gymnase où il avait fait un match de tennis de table à midi. Il raconta à Gisèle sa rupture avec Isabelle, ajoutant, songeur : — J’aimerais bien savoir pourquoi Marine et Farid... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑