Fesse-moi

Une femme délaissée ravive sa libido avec des partenaires qui répondent à son fantasme ultime de fessée. Il s'assied au bord du lit, me place, ventre sur les genoux, culotte de dentelle rose-beige à mi-cuisses, robe relevée sur les hanches. Avec ses mains puissantes de maçon, ça devrait le faire. Je vais y aller crescendo,... Lire la Suite →

Armelle et les femmes

Armelle s’éclate avec ses copines mais ne dédaigne pas s’abandonner entre des bras masculins… Armelle avait compris. Elle avançait lentement sous la table, nue comme Albane l’avait demandé et s’approchait d’elle dont les jambes s’entrouvraient. Sous la toison fauve de son amie s’ouvrait cet endroit qui l’avait troublée au point d’en avoir peur. Posant ses... Lire la Suite →

Prothésez-nous du mâle

Rholalala Madame Solange démonstratrice de la société Foofoon.. Quand la vente privée de sextoys vire à l’orgie…  QQQ sur l’échelle de l’érotimètre SKA… Je constatais avec satisfaction qu’on encochait avec alacrité les bordereaux de commande. — Pour vous remercier, la maison Foofoon vous offre ce magnifique shorty noir, en matière extensible, pour votre homme, votre amant... Lire la Suite →

Sainte Valentine

La parité n’exige-t-elle pas qu’on glorifie Saint Valentine, la patronne des amoureuses ? Chaque 14 février, les auteurs SKA lui font la fête à leur façon… Frotter encore sa joue au creux doux. Respirer, avidement, puis repartir en musardant. Dans la pénombre, la ligne de poil qui part de la poitrine et descend vers le ventre,... Lire la Suite →

Clic-clac

Quand le photographe de mode succombe au charme incandescent de son modèle… Alors que je me plonge dans l’examen de la nouvelle série, moins intéressantes que les premières, et que je constate que la photo finale ne fera pas partie de celles-ci, goûtant un moment de calme qui me laisse espérer que je vais me ressaisir,... Lire la Suite →

L’auberge rose

Où le héros hérite d’un lupanar pour y satisfaire ses fantasmes… en compagnie de recrues canon… QQQ sur l’échelle de l’érotimètre SKA…  …Ton prénom, c’est… ? — Marylin… Marylin ne relève ni le tutoiement, ni mon regard appuyé. Je suis persuadé de la rendre folle de désir. Je le sens. Dès que je suis entré dans l’étude, j’ai... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑