Le dernier jour d’un condamné

De Victor Hugo à Robert Badinter, retour sur un combat pour l’abolition de la peine de mort à travers leurs textes…  Il est dix heures. Ô ma pauvre petite fille ! encore six heures, et je serai mort ! je serai quelque chose d’immonde qui traînera sur la table froide des amphithéâtres ; une tête qu’on moulera d’un... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑