Petites scènes amoureuses

L’oreille collée à la cloison, à l’instar de Pierre Louÿs, écoutez les dialogues de ces filles relatant leurs turpitudes sexuelles… (Avant-propos de Max Obione) « Que voulez-vous… il aime les bonnes, il en raffole, et toute la domesticité est offerte à sa lubricité. Sa passion des servantes, des cuisinières, des femmes de chambre, de ces filles,... Lire la Suite →

Ogresse

Le mâle dominant perd vite sa superbe quand une femme brulante l’entreprend en public… Elle lui dit ça sans le quitter des yeux, en plissant même les paupières pour que le contenu condensé de ce qu’elle vient de susurrer pénètre bien son cerveau, suive son bulbe rachidien, se vaporise sur ses reins et descende jusqu’à son ventre. — J’aime... Lire la Suite →

Pulp ! 2

Une bien curieuse manière, ô combien transgressive, d’enterrer sa vie de garçon…  la future mariée n’est pas en reste… Ce n'était qu'une raison parmi d’autres, tant il manquait tous les ingrédients d’une bonne fellation, à savoir les caresses, les petites attentions, une ardeur dans les gestes, une certaine faim, le lent déplacement de la frontière... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑