Le Marquis de Sale

Il voulait tourner la Vie du marquis de Sade et voici qu’il joue Monsieur-bons-offices sur un tournage dont les « hardeuses » sont en grève… [...] Ce qui le démoralisait, ce n’était pas ce combat perdu contre ce brigandage, ce braquage sans armes à feu, qui le mettait à genoux, en état de faiblesse, jusqu’à se sentir... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑