Les bonnes

Les capacités voluptueuses de la nouvelle petite bonne subjugue les tribades domestiques… Armelle n'était arrivée que du matin et, chaque fois qu'il y avait une nouvelle, Marie, la régisseuse, en arborant un sourire complice, confiait pendant une semaine à Irène le soin de l'informer des habitudes de la maison et lui avait ordonné de ne... Lire la Suite →

Félicia ou Mes fredaines

Ce classique de la littérature licencieuse loue la liberté sexuelle, exaltant une sorte de libertine attitude. Une modernité des mœurs très contemporaine… QQ À Paris, une fille de treize à quatorze ans reçoit déjà quelques marques d’attention quand elle est jolie. À cet âge, si j’avais eu la clef des propos flatteurs qu’on commençait à... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑