TELEREALITE – Itinéraire d’un flic – Saison 2

Deuxième saison de L’itinéraire d’un flic. Où l’on retrouve René-Charles de Villemur, aristocrate précieux égaré dans la Police Nationale confronté au monde de la téléréalité et à son clinquant impitoyable…   René-Charles de Villemur se carra confortablement dans son fauteuil au cuir craquelé par le temps, face à la table basse au plateau de verre... Lire la Suite →

Ni une ni deux

Avec lui, amant émérite et connu comme tel, c’est one shot ! Une nuit, jamais deux. Jusqu’à la nuit où un piège lui est tendu… Luka a des principes. Jamais il ne s’en affranchit. Quinze ans qu’il leur voue une fidélité sans faille. Sa réputation d’étalon n’est plus à faire et nombreuses sont celles qui ont... Lire la Suite →

Radio Sexo

Mais qui est donc cette Madame Solange qui prodigue ses conseils aux malhabiles et peine-à-jouir ? Au milieu de la nuit et en modulation de fréquence, sa gouaille inventive réveille les libidos les plus flapies... Salut mes poulots… bouh ! Il fait meilleur ici. Le taxi ne voulait pas me lâcher la grappe. Encore un... Lire la Suite →

150 folisophiques pour apprivoiser son enfance

Enfance, terre merveilleuse d’interrogations et de curiosité, terre de poésie. Personne mieux que José Noce ne pouvait l’évoquer en la magnifiant de ses illustrations colorées et subtiles… 1) Quand on avait l’âge des récitations par cœur, notre voix avait cent issues… 2) J’ai bobiné à mon cœur d’enfant le fil de l’horizon. Pas le tout... Lire la Suite →

Loulou

L'itinéraire rocambolesque et amoureux de Marie-Louise Berthet, successivement fille de joie, bonne sœur et anarchiste…, surnommée Sœur Fouettard eu égard à sa spécialité cinglante… QQQ     […] Alors n’écoutant que mon désir, je tire la lieuse de chanvre qui lui sert de ceinture et je l’enjambe m’asseyant sur ses genoux. Je fourrage son bourgeron et... Lire la Suite →

Chères Familles

M. et Mme Craignos ont un enfant. Comment vont-ils l’appeler... Il n’y a qu’à demander à JH Oppel... Aristos sans entrailles, chômeurs abrutis, fratrie dégénérée, il faudrait pleurer de tristesse ; on hurle de rire. Quatre nouvelles noires sans pitié pour les personnages. Extrait de « Tour de table »... […] Rapide : ils sont venus, du nord... Lire la Suite →

Circus Ghetto

Dans un Rouen bombardé durant la dernière guerre naît un marmot, un têtard, qui raconte avec ses mots disloqués : sa famille, sa vie dans son quartier peuplé de clowns de son âge et de personnages singuliers… Élargir le fleuve impassible jusqu’à l’horizon pour que s’y engouffre l’océan couleur de catafalque, eau désormais infranchissable pour... Lire la Suite →

Noire Côte Vermeille

Paul Feder, menant jusque-là une existence confortable, se transforme en marin marginal quand il se retrouve plongé dans une aventure tragique au rythme soutenu. Incapable de rester à quai lorsque rodent l’injustice et le danger, Feder, le catalan, s’entoure d’une bande chaleureuse et solide prête à tout risquer à ses côtés.   Il faisait un... Lire la Suite →

Ego Fatum

Quand un flic vérifie que les enchainements du destin dont il est le principal auteur involontaire sèment la désolation sanglante… Un héros nietzschéen magnifique ! Un anti Spiderman ! […] Cédric chasse de son esprit la superposition Milly et lolitas dévergondées de l'Internet. Au commissariat central, une cellule informatique est chargée d'éplucher les sites pornos du net... Lire la Suite →

Le Monde est un bousillage

Les troubles d’un ex prof plongé dans une paranoïa éblouie sous le soleil d’Italie. Une villégiature riche et débilitante à la fois, un roman original arrosé au limoncello et baigné du bruit des cigales… […] Pensez, se souriait-il en haussant involontairement les épaules, il fallait, entre autre, qu'il la rencontre, elle, et dans la plus... Lire la Suite →

Les Hyènes

Dystopie inquiétante, racontée au travers de la correspondance amoureuse très chaude de deux amants séparés par les Hyènes, redoutables gardiennes de camp durant la dictature thunbergienne… [...]Larzac, baraque 143 20 avril 2057 Mon bel amour, je t’adresse ce message comme on lance une bouteille à la mer. J’ai rentré ton adresse, si elle est toujours... Lire la Suite →

Hombres

Quand la poésie du pauvre Lelian transcende ses amours mâles…   [...] Mes amants n’appartiennent pas aux classes riches : Ce sont des ouvriers faubouriens ou ruraux, Leurs quinze et leurs vingt ans sans apprêts sont mal chiches De force assez brutale et de procédés gros.   Je les goûte en habits de travail, cotte et... Lire la Suite →

Ô Plaisirs !

Poursuivre la merveilleuse exploration de la carte du Tendre et du cru... [...]Au début, je vous avoue que j'étais un peu gêné. Je me souviens de la première fois. J’avais été réveillé par les ébats d’un couple dans la chambre voisine : des cris et des coups contre le mur m’avaient d’ailleurs fait d’abord penser qu’il... Lire la Suite →

Super N

Un vigile sadique, des jeunes désœuvrés, une fauche qui se finit mal... Léa se retient. Le mioche hurle dans sa poussette ; si tout le monde ne regardait pas déjà de leur côté, elle lui balancerait un bon coup de pied. Elle a une bouteille de vodka et une bouteille de whisky dans son blouson, et... Lire la Suite →

Soudain, partir

Une femme harassée par un quotidien usant marche au travers de la nuit vers le café du port… Quand je me suis penchée à la fenêtre, un bateau a traversé la nuit. Je distinguais à peine sa silhouette. Pareil à une guirlande lumineuse, il a glissé en éclairant la surface noire de la mer autour... Lire la Suite →

Je suis un Génie

Une laideur sans pareille, des fantasmes inassouvis, une intelligence hors norme : un cocktail forcément détonnant… Oui, je suis un génie… Ne prenez pas cela comme de la prétention de ma part, mais je suis véritablement un génie… un véritable génie ! J’ai un quotient intellectuel de 170 sur l’échelle de Wechsler, c’est-à-dire que je plafonne, elle... Lire la Suite →

Bande-Son

Un hôtel aux cloisons trop minces, des cris et des gémissements de bonheur dans la chambre d’à côté, un cinéma érotique très chaud se met en place dans la tête de celui qui écoute… — Embrasse-moi, embrasse-moi, viens dans mes bras. — Ah, mon Dieu, cela a été si long  !  ! Plus jamais, plus jamais… Voix... Lire la Suite →

La Viande hurle

Un contremaitre aux mains baladeuses, une grève dure, un concert sur fond de palettes qui brulent et des CRS qui donnent l’assaut. Ambiance très noire garantie…. Martine est debout devant son vestiaire. Le claquement de la porte métallique résonne dans le local quasiment vide. Celles qui viennent encore travailler se parlent à voix basse. Malgré... Lire la Suite →

Obiettivo Lunare

Une jolie femme un peu perverse ne se dévoile qu’en ligne, de préférence en douce compagnie féminine, et affame son amant virtuel consumé de désirs… Lucine lui révéla peu à peu sa sensualité explosive, sa bisexualité épanouie, occasionnelle mais récurrente, ses expériences de triolisme raffiné avec Paul son défunt mari et Elsa une éditrice de... Lire la Suite →

Deux Heures à tuer

Deux heures comme un océan terrifiant à traverser. Les autres, les autres en embuscade. Déjà, j’aurais dû me méfier : j’étais à l’aise pendant l’entretien. Après les questions du maire, la DRH m’a demandé ce que « concrètement je pensais pouvoir apporter à la structure » ; cordialement, et sans me démonter : « J’ai... Lire la Suite →

500

500 titres inscrits au catalogue SKA ! des auteurs fêtent cet événement en proposant 50 histoires originales de 500 mots…   Les auteurs : Mouloud Akkouche - Luis Alfredo - Valérie Allam - Bernard Almant - Hafed Benotman - Mathilde Bensa - Jon Blackfox - Antoine Blocier - Marie-Claire - Boucault - Jérémy - Bouquin - Gaëtan... Lire la Suite →

Sainte Valentine 2020

La parité n’exige-t-elle pas qu’on glorifie Saint Valentine, la patronne des amoureuses ? Chaque 14 février, les auteurs SKA la célèbrent à leur façon…  Comment les auteurs SKA font-ils la fête à Saint-Valentin ? En célébrant son pendant : Sainte-Valentine pardi ! Un peu à l’antique, quand les prêtres nus de Junon couraient les rues, en touchant les jeunes... Lire la Suite →

Ô désirs !

Tous les désirs s’expriment en parcourant la carte du Tendre et du Cru…  Quand nos bouches se sont disjointes, la mienne n’a pas quitté sa peau : elle a glissé le long de sa joue, puis dans le creux sous son oreille. Et je sentais ses mains dans mon dos, ses paumes chaudes et tendres, j’entendais... Lire la Suite →

Les deux pigeonnes

Dans le train Paris-Venise, un couple roucoule, il est observé par un autre voyageur...  — J'ai envie de toi, je mouille, chut !… — Oh toi, alors ! Je te promets que je vais t'aimer comme jamais, dans la belle chambre d'hôte qu'ils nous ont trouvée, en plein cœur de Venise. — Avec leur budget, je crains le pire, je... Lire la Suite →

Romanceros

3 nouvelles, 3 tranches d’amour pour les affamés de belles histoires sentimentales…  Elle reste figée, regarde Erik, hésite... Puis se dit soudain que plus rien n'a d'importance : le divorce, le burn-out, sa cinquantaine passée, son âge à lui, l'idée d'un retour à sa vie d'avant, elle s'en fiche ! Tout se mélange tandis qu'ils se dévorent... Lire la Suite →

Les micochonnes

L’hilarante confusion d'un jeune amateur de cinéma dans les années cinquante. Il a dit : Dimanche, y a les micochonnes à l'Arquebuse. J'ai bien entendu. Ou plutôt : Viens voir les micochonnes à l'Arquebuse. Ou alors : On va bien se marrer avec les micochonnes à l'Arquebuse. Je ne me rappelle plus exactement ses paroles, mais, à coup... Lire la Suite →

Je n’aime pas

Les détestations jubilatoires de Pierre Louÿs déguisé en Père-la-morale… Je n’aime pas qu’Agnès prenne pour concubine Sa bonne aux cheveux noirs, gougnotte s’il en fut, Qui lui plante sa langue au cul comme une pine Et qui lui frotte au nez son derrière touffu. Je n’aime pas à voir la belle Bordelaise Dont la bouche... Lire la Suite →

Rabbit Run

La fin tragique de Gustave, un amour de lapin nain à son Papa… Une dame, derrière les cages vitrées des animaux, nous a présenté les pensionnaires du moment. J’en ai repéré un, qui me faisait rire, avec ses oreilles en berne. La vendeuse m’a précisé que c’était un lapin bélier, une espèce particulièrement calme. Le... Lire la Suite →

La belle-mère

Quand le gendre s’acoquine à la belle mère qui cachait bien sa libido exacerbée… Lentement, elle déboutonna son chemisier de ses doigts vernis de rouge. Elle dévoila des épaules osseuses, à l’architecture fine, puis se tourna vers moi. — Regardez comme mes tétons sont dressés, me dit-elle en me fixant sans expressivité. Il va falloir vous... Lire la Suite →

Baisers roses Frissons noirs

Les corps frissonnent sous la couette en attendant le passage du barbu… Les auteurs SKA font résonner trompettes… Voici la compilation habituelle avec un inédit… 30 nouvelles pour alimenter vos écrans… à prix cadeau !… MENU DE NOËL Noël au chapon, par RoseLys DesDunes Le Renne s’habille en rouge, par B. Vitiello Noël au balcon, par... Lire la Suite →

Point de fuite

Le cadavre du régisseur de Coluche est retrouvé dans un terrain vague… la police interroge sa jeune maitresse enceinte.  Aurait-elle commis cet assassinat ?  Une petite pièce. Une vitre à mi hauteur d’un mur qui les sépare. René est allongé sur un brancard. Marie ne sait plus ce qu’elle voulait lui dire. Il est trop loin,... Lire la Suite →

Chaussette

La chaussette rigole de l’angoisse de l’amant… qui cherche en vain sa chaussette égarée… aïe ! c’est pas un cadeau… Je les entends pousser des cris de bête en s’arrachant leurs vêtements : « Vite ! On a une heure devant nous avant qu’il ne rentre… je l’ai appelé, il est bien dans le train de 18 heures… — Ah !... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑