Popa

Rassembler deux solitudes et des océans de malheur n’a jamais permis de construire le bonheur. A moins que… Elle disait Popa en laissant traîner sa voix nasillarde sur le o comme si elle en suçotait la rondeur. Ses yeux de chat clignaient dans le soleil et le vent soulevait sa frange trop sérieuse. Elle devait avoir deux ans, peut-être trois.... Lire la Suite →

A usage unique

Une putain frigide et une épouse inféconde pactisent pour assouvir leurs appétits sexuels… en liquidant les mâles…   À peine arrivée, votre femme se débarrasse de son manteau et de son sac en les laissant par terre, en plein milieu du couloir. Sandra B. l’imite, et vous renoncez à ramasser leurs affaires pour les suivre dans le salon où Claudia... Lire la Suite →

Mémoire vive

Quand l’usure de la mémoire atteint Nettie, il est temps pour Georges de regretter son premier amour… Nettie ne se souvient plus que le repas est déjà dans le four. Alors elle prend un autre plat et dispose à nouveau les couches de légumes, de viande hachée, avec un peu de crème et de fromage... Lire la Suite →

La sourcière

Une eau malfaisante sème la désolation… La source au fond du jardin était son seul trésor. Elle l’avait toujours été d’ailleurs. Avant les événements et encore maintenant. Où aurait-elle trouvé de l’eau sinon ? C’était bien la seule source du village et elle n’avait pas envie d’aller voir si celle du village voisin donnait encore.... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑