Hebnie

Faire mentir le destin Un gamin des quartiers mal barré peut réserver des surprises. Le pire ou le meilleur ?   — ARRETE, HEBNIE, arrête de trainer avec ces mauvais garçons. Si ton père était encore là, il serait fou. Pense aux soucis que tu me donnes. Pourquoi tu vas plus à l’école, hein ? Regarde-toi ! Fais pas semblant.... Lire la Suite →

Le Jour des Morts

La mort, ce terme obligé de nos vies, peut se raconter de mille manières, alors pourquoi pas de façon loufoque et touchante, avec une gravité rieuse...   ELLES ETAIENT TOUTES LA, les femmes du village, autour du corps sans vie de feu Chrétien, le simplet de la commune qui avait passé l'arme à gauche comme... Lire la Suite →

Journal d’un Covidé – Voyage en Pandémie

Sept jours dans l’enfer de la maladie, un récit fiévreux comme si vous l’aviez chopé... [...] Un lendemain de déménagement, on a le corps endolori, surtout quand t’approches des cinquante balais. J'ai mis mon état physique et de fatigue sur les quatre étages à monter, les cartons à porter, la route pour revenir dans le... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑