L’auberge rose

Où le héros hérite d’un lupanar pour y satisfaire ses fantasmes… en compagnie de recrues canon… QQQ sur l’échelle de l’érotimètre SKA…  …Ton prénom, c’est… ? — Marylin… Marylin ne relève ni le tutoiement, ni mon regard appuyé. Je suis persuadé de la rendre folle de désir. Je le sens. Dès que je suis entré dans l’étude, j’ai... Lire la Suite →

Taxi girl

Le périple nocturne d’un taxi transportant une « youtubeuse » du X… Clem revient enfin. Elle fait signe à un gars en short, un gros moche, qui semble tout émoustillé. Elle claque la portière. — Démarre, elle s'écrase d'un coup. Les jambes écartées, le dos cambré, elle est épuisée. Mais satisfaite. Je décolle, roule lentement, je laisse un... Lire la Suite →

Volte-face

Le virage sensuel d’une belle veuve privée d’amour qu’emportent les frasques amoureuses de sa voisine... Amélie, qui a cru entendre des cris, surveille à nouveau la porte de sa voisine. Elle voit partir l’inconnu, le suit des yeux. Elle se dit qu’il a plutôt belle allure. — Se faire reluire la poupougne par un tel... Lire la Suite →

Thérèse

Le récit d’un itinéraire galant au XVIIIe siècle, partant des supplices du couvent vers les délices voluptueux de la luxure libératrice… (Préface Franq Dilo) Pourquoi craindre d’écrire des vérités utiles au bien de la société ? Eh bien, mon cher bienfaiteur, je ne résiste plus : écrivons ; mon ingénuité me tiendra lieu d’un style épuré chez les... Lire la Suite →

A usage unique

Une putain frigide et une épouse inféconde pactisent pour assouvir leurs appétits sexuels… en liquidant les mâles…   À peine arrivée, votre femme se débarrasse de son manteau et de son sac en les laissant par terre, en plein milieu du couloir. Sandra B. l’imite, et vous renoncez à ramasser leurs affaires pour les suivre dans le salon où Claudia... Lire la Suite →

Gun

La mésaventure d’un petit commerçant du sexe dont les projets d’expansion ont été brutalement contrariés par la concurrence sauvage… C'est qu'il voulait causer, ce con ! On cause pas quand on a le canon de mon gun dans le trou de son nez, on chie dans son froc. Il devait avoir des Pampers, ma parole ! Il... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑