Félicia ou Mes fredaines

Ce classique de la littérature licencieuse loue la liberté sexuelle, exaltant une sorte de libertine attitude. Une modernité des mœurs très contemporaine… QQ À Paris, une fille de treize à quatorze ans reçoit déjà quelques marques d’attention quand elle est jolie. À cet âge, si j’avais eu la clef des propos flatteurs qu’on commençait à... Lire la Suite →

Thérèse

Le récit d’un itinéraire galant au XVIIIe siècle, partant des supplices du couvent vers les délices voluptueux de la luxure libératrice… (Préface Franq Dilo) Pourquoi craindre d’écrire des vérités utiles au bien de la société ? Eh bien, mon cher bienfaiteur, je ne résiste plus : écrivons ; mon ingénuité me tiendra lieu d’un style épuré chez les... Lire la Suite →

Dom Bougre, portier des Chartreux

Une figure de moine paillard, bougrement bien restituée dans ce classique de la littérature libertine. Ma main, timide dans les commencements, mais devenue plus hardie par la facilité qu’elle trouvait à se satisfaire, descendait insensiblement du col à la gorge, et s’appesantissait avec délices sur un sein dont la fermeté élastique la faisait tant soit... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑