Je n’aime pas

Les détestations jubilatoires de Pierre Louÿs déguisé en Père-la-morale… Je n’aime pas qu’Agnès prenne pour concubine Sa bonne aux cheveux noirs, gougnotte s’il en fut, Qui lui plante sa langue au cul comme une pine Et qui lui frotte au nez son derrière touffu. Je n’aime pas à voir la belle Bordelaise Dont la bouche... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑