Rabbit Run

La fin tragique de Gustave, un amour de lapin nain à son Papa… Une dame, derrière les cages vitrées des animaux, nous a présenté les pensionnaires du moment. J’en ai repéré un, qui me faisait rire, avec ses oreilles en berne. La vendeuse m’a précisé que c’était un lapin bélier, une espèce particulièrement calme. Le... Lire la Suite →

Popa

Rassembler deux solitudes et des océans de malheur n’a jamais permis de construire le bonheur. A moins que… Elle disait Popa en laissant traîner sa voix nasillarde sur le o comme si elle en suçotait la rondeur. Ses yeux de chat clignaient dans le soleil et le vent soulevait sa frange trop sérieuse. Elle devait avoir deux ans, peut-être trois.... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑